U-212



 Type 
VII C
Chantiers de construction
Germania Werft à Kiel
Mise sur cale le 17 Mai 1941
Lancé le 11 Mars 1942
Mise en service le 25 Avril 1942
Affecté à
8.U-Flottille, à Dantzig d'Avril 1942 à Septembre 1942 (Ausbildungsboot)
11.U-Flottille, à Bergen d'Octobre 1942 à Mai 1943 (Frontboot)
13.U-Flottille, a Trondheim de Juin 1943 à Octobre 1943 (Frontboot)
3.U-Flottille, à La Pallice de Novembre 1943 au 21 Juillet 1944 (Frontboot)
Commandant
K.L. Helmut VOGLER d'Avril 1942 au 21 Juillet 1944
Nombre de patrouilles
- 13 -
Du 12 Septembre 1942 au 26 Septembre 1942, départ de Kiel, arrivée à Narvik.
Du 10 Octobre 1942 au 05 Novembre 1942, départ de Narvik pour les côtes norvégiennes. Il va avec l'U-586 (K.L. Dietrich von der ESCH), effectuer une reconnaissance des installations alliées sur les côtes de l'Île Jan Mayen, pour qu'un groupe de destroyers puisse mouiller des mines. Arrivée à Narvik.
Du 19 Novembre 1942 au 25 Décembre 1942, départ de Narvik, arrivée à Narvik.
Du 28 Décembre 1942 au 31 Décembre 1942, départ de Narvik, arrivée à Bergen.
Du 28 Février 1943 au 01 Mars 1943, départ de Bergen, arrivée à Bergen.
Du 08 Mars 1943 au 07 Avril 1943, départ de Bergen, arrivée à Narvik.
Du 20 Avril 1943 au 16 Mai 1943, départ de Narvik, arrivée à Hammerfest (Norvège).
Du 03 Juin 1943 au 12 Juillet 1943, départ de Hammerfest pour patrouille. Courant Juin, il débarque un groupe de reconnaissance sur l'île aux Ours, pour explorer une base météo abandonnée. Arrivée à Narvik.
Du 26 Juillet 1943 au 10 Août 1943, départ de Narvik, pour mouillage de mines. Dans la nuit du 31 Juillet au 01 Août 1943, il mouille des mines dans Pechora Sea, Kolguev Island. Arrivée à Bergen.
Du 11 Octobre 1943 au 02 Décembre 1943, départ de Bergen pour l'Atlantique Nord. Il rejoint, le 24 Octobre 1943, le groupe "Siegfried", à 500 nautiques à l'Est de Terre-Neuve, en attente des convois HX 262 et SC 145. Lorsqu'un bâtiment convoyant des avions est aperçu le lendemain, le groupe fait route vers le Sud pour intercepter le convoi, mais ne le trouve pas. Le 27 Octobre 1943, pour améliorer les recherches, le groupe est scindé en trois : "Siegfried 1", "Siegfried 2" et "Siegfried 3". Le 01 Novembre 1943, une nouvelle disposition est prise, lorsque les U-Boote sont reformés en deux groupes : "Körner" et "Jahrn". Le 03 novembre 1943, les groupes sont dissous et se reforment en cinq groupes : "Tirpitz 1 à 5". Le 07 Novembre 1943, après avoir raté les convois HX 264 et SC 146, les groupes sont de nouveau dissous et les U-Boote se déplacent vers l'Est. Le 11 Novembre 1943, le groupe "Eisenhart" est formé. Il se positionne en deux lignes de patrouille entre le Sud-Est du Cap Farewell et le 48°N. Le 12 Novembre 1943, le groupe fait route vers le Sud, lorsque des convois sont signalés. Le 14 Novembre 1943, le groupe se positionne entre le 43°N et le 50°N, en attente des convois Halifax 265 (HX 265) et le Slow Convoy 146 (SC 146). Quand aucun des convois n'apparaît, le groupe est dissous. Le 16 Novembre 1943, les U-Boote renforcent le groupe "Schill" qui se divise en trois groupes, à l'Ouest de l'Espagne en attente du convoi MKS 30/SL 139. L'U-212 rejoint le "Schill 3". On s'attend à ce que le convoi passe près de la ligne du groupe "Schiff 3", qui est localisé et attaqué par un avion. Un bâtiment est coulé et d'autres endommagés, tous les deux par bombes planantes. Les U-Boote ne trouvent pas le convoi et l'opération se termine par un fiasco. Arrivée à La Pallice.
Du 10 Janvier 1944 au 12 Mars 1944, départ de La Pallice pour l'Atlantique Nord. Il rejoint le groupe "Rügen", à l'Ouest de la Grande-Bretagne. Le 26 Janvier 1944, un convoi KMS (UK- Méditerranée Fast and Slow) est signalé dans le Nord de la Manche. Le 27 Janvier 1944, six U-Boote du groupe "Rüngen" forment le groupe "Hinein", à l'Ouest de l'Irlande, pour intercepter le convoi. Le convoi fait route vers l'Ouest quand il est de nouveau signalé. Le groupe "Hinein" estime qu'il se trouve trop loin de lui pour y aller. Le groupe reçoit l'ordre de le rejoindre à toute vitesse en surface, les U-Boote se protégeant mutuellement avec leurs canons A.A. de 37 mm. Le 27 Janvier 1944, une nouvelle fois, la "Luftwaffe" donne une mauvaise position du convoi et le groupe ne le trouve pas. L'opération se termine, le 29 Janvier 1944 lorsqu'une invasion est signalée dans l'Ouest de la France. Tous les U-Boote se trouvant en Atlantique Nord reçoivent l'ordre d'y aller à toute vitesse. Peu de temps après, la 'force d'invasion' est identifiée comme un groupe de dragueurs espagnols !!! Les U-Boote retournent sur leurs zones de patrouille. Début Février 1944, l'U-212 rejoint le groupe "Igel 1", à l'Ouest de l'Irlande et à partir du 04 Février 1944, le groupe se positionne au Sud-Est de l'Islande. Le 10 Février 1944, le groupe "Igel 1" et le groupe "Igel 2" font route lentement vers l'Ouest, car il y a une forte activité anti-sous-marine, au Sud-Ouest de l'Irlande pour "Igel 2" et au Nord-Ouest de l'Ecosse pour "Igel 1". Le 14 Février 1944, les convois ONS 29, ON 224 et OS 68 sont signalés par la "Luftwaffe" à l'Ouest de la Manche. Le 18 Février 1944, deux lignes de patrouille : "Hai 1 et "Hai 2 sont formées en attente de convois. Ces derniers effectuent un changement de route, le 17 Février 1944. Immédiatement, les deux groupes reçoivent l'ordre de se diriger vers le Sud, à grande vitesse en surface de nuit et en plongée de jour. Le 19 Février 1944, d'autres convois sont signalés, mais ce ne sont que des destroyers... L'opération se termine. L'U-212 fait ensuite route vers l'Ouest avec d'autres U-Boote du groupe "Preussen. Ils se positionnent à 500 nautiques au Nord des Açores. Ensuite le groupe fait mouvement pour intercepter l'ON 225. L'U-212, lui, est détaché pour servir de piquet météo. Il reçoit l'ordre d'aller à un rendez-vous avec l'U-549 (K.L. Detlev KRANKENHAGEN) et de lui donner son 'Naxos'!!! Le 25 Février 1944 et le 27 Février 1944, il est attaqué par un avion. Ce jour là, il se trouve à côté de l'U-549. Tous les deux s'en sortent. Arrivée à La Pallice.
Du 08 Avril 1944 au 10 Avril 1944, départ de La Pallice, retour à La Pallice.
Du 06 Juin 1944 au 09 Juin 1944, départ de La Pallice. Il est maintenant équipé d'un schnorchel. L'U-212 se dirige vers Brest pour rejoindre le groupe "Landwirt". Ce dernier se dirige vers Cherbourg. L'activité aérienne alliée est très intense et le 07 Juin 1944, deux "Mosquito" du Sqn 248 pilotés l'un par le F/O Douglas J. TURNER et l'autre par le F/O canadien A.J.L. BONNETT attaquent l'U-Boot, avec leurs canons. Endommagé VOGLER retourne à La Pallice pour réparations. En effet des dommages sont infligés aux caisses de réglage, au canon de 37 mm et au Schnorchel.
Du 12 Juin 1944 au 16 Juin 1944, départ de La Pallice. Des problèmes mécaniques l'obligent à arrêter sa patrouille. Arrivée à La Pallice.
Du 22 Juin 1944 au 24 Juin 1944, départ de La Pallice. Il fait partie des quatre U-Boote avec Schnorchel qui transportent des munitions et de l'armement à Cherbourg assiégé. Le 23 Juin 1944, VOGLER apprend que l'entrée du port de Cherbourg est bloquée. Retour à La Pallice.
Du 28 Juin 1944 au 04 Juillet 1944, départ de La Pallice pour la Manche. En route, il reçoit l'ordre d'aller à Brest pour se préparer à aller effectuer une patrouille sur les plages de débarquement. Arrivée à Brest.
Du 05 Juillet 1944 au 21 Juillet 1944, départ de Brest pour opérations sur les plages de débarquement avec l'U-741 (O.L. Gerhard PALMGREN). L'U-212 arrive sur zone le 14 Juillet 1944. Le 21 Juillet 1944, il est attaqué et coulé par 'Hedgehogs' et charges de profondeur, par le H.M.S. "Ekins" et le H.M.S. "Curzon", près de Beachy Head au Sud des côtes anglaises, à 47 nautiques au Sud-Est de Brighton.

Navire(s) coulé(s)
- 0 -
Date de perdition
27 Juillet 1944
Causes
Coulé par 'Hedgehogs' et charges de profondeur du H.M.S. "Ekins" (Lt G.G. BONNER-DAVIS) et du H.M.S. "Curzon" (Lt A.A. DIGGENS)
Manche, Sud-Est de Brighton
- 50°27'N 00°13'O -
Victimes
49 victimes, aucun survivant
Carte de la Kriegsmarine


Insigne de l'U-212

Position du naufrage de l'U-212

U-Boote U-213

Homepage