U-22



 Type 
II B
Chantiers de construction
Germania Werft à Kiel
Mise sur cale le 04 Mars 1936.
Lancé le 28 Juillet 1936
Mise en service le 20 Août 1936
Affecté à
U-Flottille "Lohs" d'Octobre 1937 à Décembre 1939 (Frontboot)
1.U-Flottille à Kiel de Janvier à Avril 1940 (Frontboot)
Commandant
K.K. Harald GROSSE du 23 Décembre 1936 au 04 Octobre 1937
K.L. Werner WINTER du 01 Octobre 1937 au 03 Octobre 1939
K.L. Karl-Heinrich JENISCH du 04 Octobre 1939 au 25 Avril 1940
Nombre de patrouilles
- 6 -
Du 26 Août 1939 au 09 Septembre 1939, départ de Memel pour la Baltique et les côtes Polonaises. Le 07 Septembre 1939 déclare avoir coulé un sous-marin polonais "Zbik", mais la torpille a fait long feu. Arrivée à Kiel.
Du 27 Septembre 1939 au 02 Octobre 1939, départ de Kiel pour les Orcades. Le 29 Septembre 1939, l'U-22 attaque sans succès un sous-marin britannique. Retour à Kiel.
Du 15 Novembre 1939 au 24 Novembre 1939, départ de Kiel pour les côtes Nord-Est de l'Ecosse. Le 18 Novembre 1939, l'U-22 envoie par le fond un britannique, dans le Nord-Nord-Ouest de Kinnairds Head. Retour à Kiel.
Du 13 Décembre 1939 au 24 Décembre 1939, départ de Kiel pour mouillage de mines sur les côtes Nord-Est de l'Angleterre. Probablement, l'U-22 mouille ses mines près de Blyth le 15 Décembre 1939. Quatre bâtiments sont probablement coulés par ces mines entre Décembre 1939 et Janvier 1940. Retour à Kiel.
Du 15 Janvier 1940 au 24 Janvier 1940, départ de Kiel pour les côtes Nord-Est de l'Ecosse. Le 21 Janvier 1940, l'U-22 coule un destroyer britannique dans le Nord-Est de Tarbat Ness dans le Moray Firth et quelques temps plus tard envoie par le fond un danois dans le Nord de Kinnairds Head. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 08 Février 1940 au 25 Février 1940, départ de Wilhelmshaven pour opérations contre les forces britanniques entre Bergen et les îles Shetlands. Le 21 Février 1940, il attaque sans succès un chalutier à vapeur britannique. Retour à Wilhelmshaven.
Le 20 Mars 1940, départ de Wilhelmshaven pour le Cap Lindesnes (Sud de la Norvège). L'U-22 disparait après.
Navire(s) coulé(s)
- 5 + 1 destroyer + 1 chalutier-dragueur de mines -
03 Septembre 1939 à 23h09 : "Zbik" (sous-marin), carreau AO 9276, torpille (1)
29 Septembre 1939 à 21h30 : (sous-marin), carreau AN 6277, torpille (2)
18 Novembre 1939 à 23h10 : S.S. "Parkhill" (cargo à vapeur de 500 tonnes), carreau AN 1821, artillerie - 58°07'N 02°18'O -
20 Décembre 1939 : S.S. "Mars" (cargo à vapeur de 1877 tonnes), carreau AN 5461, par mine déposée pendant la patrouille du 13/12/1939 au 24/12/1939 - 1 nautique dans l'Est de St Mary, Blyth -
25 Décembre 1939 : H.M.S. "Loch Doon" (chalutier-dragueur de mines de 534 tonnes), carreau AN 5461, par mine déposée pendant la patrouille du 13/12/1939 au 24/12/1939 - Dans le Nord de Blyth -
28 Décembre 1939 : S.S. "Hanne (cargo à vapeur de 1080 tonnes), carreau AN 5461, par mine déposée pendant la patrouille du 13/12/1939 au 24/12/1939 - 1 nautique dans l'Est de Blyth -
21 Janvier 1940 à 05h34 : H.M.S. "Exmouth" (destroyer de 1475 tonnes), carreau AN 1684, torpille T-5 - Dans le Nord de Tarbet Ness, Mray Firth -
21 Janvier 1940 à 07h11 : S.S. "Tekla" (cargo à vapeur de 1469 tonnes), carreau AN 1681, torpille - 58°18'N 02°25'O -
28 Janvier 1940 : S.S. "Eston" ( cargo à vapeur de 1487 tonnes), carreau AN 5461, par mine déposée pendant la patrouille du 13/12/1939 au 24/12/1939 - Dans le Nord de Blyth -
21 Février 1940 : "Strathclova" (chalutier à vapeur), carreau AN 1437, torpille - Dans le Nord de Fair I - (3)
Date de perdition
Après le 20 Mars 1940
Causes
Deux possibilités ont été avancées :
I) Coulé par l"Orphée" Sous-Marin Français. L"Orphée" a bien lancé 2 torpilles, mais l'U-Boot les a évitées d'un adroit coup de barre.
II) Coulé par mine(s) en Mer du Nord, Skagerrak (4).
Victimes
27 victimes, aucun survivant
Notes
1) Ce sont les premières torpilles allemandes à être équipées d'un détonateur de proximité magnétique. Dans les premiers mois de la guerre beaucoup de ces torpilles explosent à une certaine distance de la cible, mais les sous-marins interprètent ces détonations comme des coups au but.
2) Pendant les premiers mois de la guerre de nombreux coups au but contre les navires ennemis sont signalés, alors qu'en réalité les torpilles naviguent trop profondément ou que les pistolets des détonateurs magnétiques ont des ratés. Ces détonations ont ensuite été appelés "Frühzünder" (Les détonations prématurées). Lors d'attaques en plongée seules les informations acoustiques sont disponibles, alors quand une détonation se produit à peu près au temps de fonctionnement correct de la torpille le Commandant de l'U-Boot juge que cela peut-être un succès...
3) La torpille tirée par l'U-22 explose à quelques mètres du "Strathclova".
4) Une autre hypothèse a été émise depuis : Il y aurait eu collision avec le sous-marin polonais "Wilk" dans la Baie de Jammer (Jammerbugten), Danemark.
Carte de la Kriegsmarine

Insigne de l'U-22



U-Boote U-23

Homepage