U-86



 Type 
VII B
Chantiers de construction
Flenderwerft à Lübeck
Mise sur cale le 20 Janvier 1940
Lancé le 16 Mai 1941
Mise en service le 08 Juillet 1941
Affecté à
5.U-Flottille, à Kiel de Juillet 1941 à Août 1941 (Ausbildungsboot)
1.U-Flottille, à Kiel/Brest de Septembre 1941 au 29 Novembre 1943 (Ausbildungsboot/Frontboot)
Commandant
K.L. Walter SCHUG de Juillet 1941 au 29 Novembre 1943
Nombre de patrouilles
- 8 -
Le 21 Août 1941, l'U-86 ainsi que l'U-208 (O.L. Alfred SCHLIEPER) et l'U-374 (Unno von FISCHEL) sont transférés à la 1.U-Flottille.

Du 07 Décembre 1941 au 22 Décembre 1941, départ de Kiel pour transit vers la France. Arrivée à Brest.
Du 27 Décembre 1941 au 15 Février 1942, départ de Brest pour Terre-Neuve. Le 16 Janvier 1942, l'U-86 torpille et endommage un britannique, au Nord-Est de St John. Le 18 Janvier 1942, dans la même zone, il envoie par le fond un grec, traînard du convoi SC 63. L'U-86 patrouille ensuite à l'Est de la Nouvelle Ecosse, du Cap Race au Cap Sable. Le 31 Janvier 1942, l'U-82 (K.L. Siegfried ROLLMANN) signale le convoi NA 2, au Sud-Sud-Est de l'Île de Sable (Nouvelle Ecosse). Le convoi est composé de deux transports de troupes escortés par deux destroyers britanniques et deux "quatre cheminées", l'H.M.S. "Belmont" et l'H.M.S. "Firedrake". L'U-82 coule le H.M.S. "Belmont" et appelle l'U-86, l'U-566 (K.L. Dietrich BORCHERT) et l'U-575 (K.L. Günther HEYDEMANN). Lorsque l'U-86 arrive au contact du convoi, le 03 Février 1942, SCHUG lance trois torpilles. Il entend deux explosions après dix minutes, mais aucun bâtiment n'est coulé ou endommagé. Sur la route du retour, il porte secours à un pilote allemand qui dérive dans son canot de survie en plein Golfe de Gascogne, le 14 Février 1942. Arrivée à Brest.
Du 25 Mars 1942 au 26 Mai 1942, départ de Brest pour prendre part à l'opération "Paukenschlag" sur la côte Est des U.S.A.. Il opère à 300 nautiques à l'Est d'Hatteras, puis dans la zone du Cap Hatteras et puis lus tard plus au Sud. Il mène quelques attaques sans succès et retourne à sa base. Arrivée à Brest.
Du 02 Juillet 1942 au 18 Septembre 1942, départ de Brest pour l'Atlantique Nord. Il rejoint le groupe "Wolf" à 600 nautiques à l'Ouest de la Manche. Dans la nuit du 05 Juillet 1942, l'U-86 est attaqué par un appareil allié qui lui lance des charges de profondeur. SCHUG rapporte à Kernével que quatre des cinq tubes lance-torpilles ont reçu des chocs et que le cinquième est endommagé. Il n'est plus apte à continuer sa patrouille. Le groupe est composé de dix U-Boote avec des jeunes Commandants et des vétérans. Le groupe se positionne en arc de cercle devant Terre-Neuve. Un convoi est signalé, le 13 Juillet 1942, au Nord de la position du groupe. Quelques U-Boote font route vers lui, mais étant trop éloignés, la poursuite s'arrête. Le 19 Juillet 1942, le groupe fait route vers le Sud. Le 22 Juillet 1942, les U-Boote se dirigent vers leurs zones de ravitaillement, à l'Ouest des Açores. Ils sont ravitaillés par l'U-461 (K.K. Wolf STIEBLER) entre le 29 et le 30 Juillet 1942. Le groupe est dissous. L'U-86 est détaché pour patrouiller contre les bâtiments isolés dans l'Atlantique Ouest. Le 07 Août 1942, l'U-86 envoie par le fond un américain, au Sud-Sud-Est de Sable Island (Nouvelle Ecosse). Il patrouille entre Terre-Neuve et la Nouvelle Ecosse. Arrivée à Brest. Il est endommagé par un appareil du Sqn 58, lors d'une attaque, très peu de temps après son arrivée.
Du 31 Octobre 1942 au 07 Janvier 1943, départ de Brest pour l'Atlantique. L'U-86 reçoit l'ordre de rejoindre l'Ouest de Gibraltar, car il y a un débarquement allié en Afrique du Nord. Il rejoint le groupe "Westwall". Pendant le mois de Novembre, aucun succès n'est à signaler, mais les risques sont grands car il y a des appareils basés à Gibraltar. Le 26 Novembre 1942, le groupe se déplace vers l'Ouest des Açores, à la recherche des convois UGS (United States-Gibraltar Slow). Le mouvement débute le 27 Novembre 1942. L'U-86 va se ravitailler auprès de l'U-118 (K.K. Werner CZYGAN), au Sud-Est des Açores, le 28 Novembre 1942. Le groupe patrouille jusqu'à 40°O et ce jusqu'au 06 Décembre 1942. Pendant la nuit du 06 au 07 Décembre 1942, quatre bâtiments et un transport de troupes sont envoyés par le fond. Par la suite, aucun convoi n'est trouvé, car ils sont déroutés vers le Sud, trop loin pour que le groupe puisse les rejoindre. Le 12 Décembre 1942, le groupe se dirige vers l'Est. Le 13 Décembre 1942, l'U-103 (K.L. Gustav-Adolf JANSSEN) endommage le britannique "Hororata". Ce dernier va en réparation à Flores (Açores). L'Amiral Dönitz donne l'ordre à SCHUG d'aller secrètement couper les chaînes de l"Hororata", qui dérivant, arriverait dans les eaux internationales et ensuite de l'envoyer par le fond. SCHUG ne le trouve pas et la mission est abandonnée. Le 16 Décembre 1942, le groupe est dissous, au Nord des Açores et les U-Boote prennent position, à l'Ouest du Portugal, à partir du 19 Décembre 1942. La recherche de convois se poursuit pendant plusieurs jours, sans aucun succès. Les U-Boote rejoignent leurs bases. Arrivé à Brest.
Du 24 Février 1943 au 16 Avril 1943, départ de Brest pour l'Atlantique. L'U-86 rejoint le groupe "Neuland", formé le 06 Mars 1943, à l'Ouest de l'Irlande. Le 07 Mars 1943, une partie du groupe se dirige vers l'Ouest, l'U-86 en fait partie. Le 08 Mars 1943, le convoi Halifax 228 (HX 228) est signalé à 300 nautiques à l'Ouest. Ce convoi parti de New York le 27 Février 1943, est composé de quatre-vingts bâtiments, mais vingt vont à Halifax (Canada). Il comprend soixante navires marchands transportant des LCT (Landing Craft Tank). Le convoi est escorté par le British Escort Group B-3, commandé par A.A. TAIT, embarqué sur le H.M.S. "Harvester". Avec l"Harverster", il y a le H.M.S. "Escapade", le "Burza" et le "Garland" (deux destroyers polonais), cinq corvettes (deux britanniques et trois français). Au total l'escorte possède neuf navires de guerre, quatre destroyers et cinq corvettes. Le 09 Mars 1943, le convoi change de route. Il est de nouveau signalé le 10 Mars 1943, par l'U-336 (K.L. Hans HUNGER). L'U-86 ainsi que quelques U-Boote du groupe se positionnent pour attaquer le convoi. Ils l'attaquent pendant la nuit du 10 au 11 Mars 1943. L'U-86 torpille et endommage un britannique avec une FAT, revendiqué également par l'U-406 (K.L. Horst DIETERICHS)... Pendant l'attaque du convoi, ce dernier a perdu quatre bâtiments marchands, un destroyer et a eu deux autres bâtiments endommagés. Quand l'opération se termine, le 13 Mars 1943, le groupe se reforme en groupe "Dränger". Il prend part à l'action contre le convoi Halifax 229 (HX 229) et le Slow Convoy 122 (SC 122) entre le 16 et le 19 Mars 1943. Ces convois perdent vingt et un bâtiments. L'U-86, mal positionné en attente du convoi Halifax 230 (HX 230), ne participe pas à l'action. Le groupe fait ensuite route vers l'Ouest et forme avec d'autres U-Boote, le groupe "Seewolf", au Sud-Sud-Est du Cap Farewell. Le nouveau groupe se dirige vers le Nord, le 26 Mars 1943, à la recherche du convoi Halifax 230 (HX 230), mais une tempête tournant à l'ouragan met fin à la poursuite, le 30 Mars 1943. Le groupe fait ensuite route pour se ravitailler auprès de l'U-463 (K.K. Leo WOLFBAUER). L'U-86 est ravitaillé le 07 Avril 1943. Arrivée à Brest.
Du 08 Juillet 1943 au 11 Septembre 1943, départ de Brest pour l'Atlantique centre. Il patrouille sans succès devant les côtes du Libéria. SCHUG reçoit l'ordre d'aller à un rendez-vous avec l'U-445 (O.L. Heiko FENN), le 11 Août 1943. L'U-445 a un médecin à bord (Lt Heinz-Konrad FUHRMANN : Marineassistenzarzt) et le BdU signale à SCHUG qu'il est très gravement malade. L'U-85 a également un médecin à son bord (K.L. Joachim ABEL : Marineassistenzarzt der Reserve). Lorsque les deux U-Boote se rencontrent FENN signale le décès de son médecin. Arrivée à Brest.
Du 30 Octobre 1943 au 01 Novembre 1943, départ de Brest, arrivée à Brest.
Du 11 Novembre 1943 au 29 Novembre 1943, départ de Brest pour l'Ouest du Portugal et l'Espagne. L'U-86 rejoint le groupe "Schill 2", le 17 Novembre 1943, en attente du convoi combiné MKS 30/SL 139. Le 18 Novembre 1943, le groupe fait mouvement vers le Nord et se positionne à l'Est des Açores. Le convoi passe au centre de la ligne de patrouille du groupe, le 19 Novembre 1943, mais son escorte oblige les U-Boote à se tenir éloignés ou à plonger. L'attaque est abandonnée. A partir du 22 Novembre 1943, les groupes "Schill 1", "Schill 2" et Schill 3" ne retournent pas à leurs bases et forment le groupe "Weddigen", à l'Ouest de l'Espagne pour attaquer le convoi combiné MKS 31/SL 140. Le groupe fait route vers le Sud-Est pour l'intercepter, mais l'activité aérienne du convoi est telle que les U-Boote ne peuvent approcher du convoi. L'U-86 a son dernier contact avec le convoi combiné et prévient le BdU, carreau Cäser Fritz 6247, le 28 Novembre 1943. L'opération contre le convoi est annulée. Le matin du 29 Novembre 1943, l'U-86 est repéré, en surface, à l'Est des Açores, par un "Avenger" (Bernard H. VOLM Jr) de l'U.S.S. "Bogue". Le contact a été pris auparavant par les destroyers "Dupont" et "Badger qui l'ont détecté au sonar. Celui-ci demande de l'aide. Un autre "Avenger" piloté par Harold S.G. BRADSHAW, l'attaque et le coule. Il est à noter que c'est une des versions du naufrage. Une autre dit que les causes sont inconnues....
Navire(s) coulé(s)
- 2 coulés + 2 endommagés -
16 Janvier 1942 à 13h58 : S.S. "Toorak" (remorqueur à vapeur de 8627 tonnes du convoi ON 52), carreau BB63, torpille - 47°54'N 52°11'O - endommagé -
18 Janvier 1942 à 06h13 : S.S. "Dimitrios G. Thermiotis" (cargo à vapeur de 4271 tonnes, traînard du convoi SC 63), carreau BC 4110, torpille - 51°N 62°O -
07 Août 1942 à 22h38 : "Wawaloam" (bateau de pêche de 342 tonnes), carreau CC 4559, canon - 39°18'N 55°44'O -
11 Mars 1943 : S.S. "Jamaica Producer" (cargo à vapeur de 5464 tonnes du convoi HX 228), carreau AK 9844, torpille - 51°14'N 29°18'O - endommagé - (*)
Date de perdition
29 Novembre 1943
Causes
Attaques aériennes par des "Avenger" de l'U.S.S. "Bogue"
Atlantique Nord
- 39°33'N 19°01'O -
Victimes
50 victimes, aucun survivant
Notes
(*) Il est à noter que l'U-590 (K.L. Heinrich MÜLLER-EDZARDS) le revendique également !!!
Carte de la Kriegsmarine


L'U-86 à Brest © Bibliothek für Zeitgeschichte Stuttgart D.R.

Insigne de l'U-86 Insigne de l'U-86

Position du naufrage de l'U-86



U-Boote U-87

Homepage