U-537



 Type 
IX C-40
Chantiers de construction
Deutsche Werft à Hambourg
Mise sur cale le 10 Avril 1942
Lancé le 07 Novembre 1942
Mise en service le 27 Janvier 1943
Affecté à
4.U-Flottille, à Stettin de Janvier 1943 à Juillet 1943 (Ausbildungsboot)
10.U-Flottille, à Lorient d'Août 1943 à Septembre 1944 (Frontboot)
33.U-Flottille, à Flensbourg d'Octobre 1944 au 09 Novembre 1944 (Frontboot)
Commandant(s)
K.L. Peter SCHREWE du 27 Janvier 1943 au 09 Novembre 1944
Nombre de patrouilles
- 3 -
Les bombardements de l'USAF sur Kiel diffèrent le départ en mer de l'U-537.
Du 18 Septembre 1943 au 23 Septembre 1943, départ de Kiel pour Bergen.
Du 30 Septembre 1943 au 08 Décembre 1943, départ de Bergen pour les eaux canadiennes. L'U-537 reçoit l'ordre d'installer une station météo automatique 'WFL 26 Kurt' dans le Nord du Labrador. Un conseiller scientifique (Dr Kurt SUMMERMEYER) et un technicien assistant (Walter HILDEBRANDT), arrivés mi-Septembre à Kiel lorsque l'U-537 y était, sont à bord pour superviser l'opération. Le 13 Octobre 1943 en transit une mer démontée arrache les deux mitrailleuses anti-aériennes, ce qui le rend vulnérable aux attaques des avions présents dans les eaux canadiennes. Les deux périscopes sont inondés, un diesel est endommagé et d'autres problèmes surviennent, mais l'ingénieur assure que lorsque le bateau sera mouillé dans des eaux calmes il pourra effectuer les réparations. Le 22 Octobre 1943, le bateau mouille dans la Baie Martin (Baie Attinaukjuke en langage indigène) au Labrador à une position : 60°5'N 64°24'O et l'équipement est amené à terre dans deux très grands canots pneumatiques. L'installation est terminée en vingt-huit heures. Pendant ce temps-là les dommages de la tempête sont réparés à bord de l'U-537. La station météo automatique fonctionnera en tout trois mois jusqu'à ce que les batteries soient déchargées, relayant les conditions météo de l'Atlantique Nord (1). En 1944, un bateau envoyé rétablir la station météo sera coulé en cours de route. Avec les déchiffrages par 'Enigma' sur la mission spéciale de l'U-537 les forces anti-sous-marines canadiennes commencent la chasse à l'épuisement (Saumon) à partir du 29 Octobre. Deux jours plus tard, bien qu'équipé d'un 'Naxos', l'U-537 est repéré en surface par un "Hudson" du Sqn 11 canadien, piloté par F.L. BURSTON, qui lui lance huit roquettes, aucune ne le touche. Le 10 Novembre c'est un "Canso" du Sqn 5 canadien, qui escorte le convoi HX 265, qui trouve l'U-537 et lui lance, malgré la 'Flak' du bateau, quatre charges de profondeur qui tombent loin de l'U-537. Le lendemain, un autre "Canso" du Sqn 5, piloté par R.DUNCAN, attaque l'U-537 à travers la 'Flak' et lui lance des charges de profondeur, qui lui infligent de légers dégâts. Le destroyer H.M.S. "Montgomery" (ex-quatre cheminées américain U.S.S "Wickes"), qui escorte le convoi HX 265, et d'autres "Canso" essayent d'attaquer l'U-537 qui de nouveau s'échappe. Les hautes autorités canadiennes jugent que la chasse "Saumon" est complètement ratée. L'U-537 patrouille quelques semaines près des Grands Bancs de Terre-Neuve, mais il n'obtient aucun succès. Arrivée à Lorient avec les deux météorologues.
Du 25 Mars 1944 au 02 Août 1944, départ de Lorient pour l'Océan Indien. Le 17 Avril 1944 l'U-537 est ravitaillé par l'U-488 (O.L. Bruno STUDT) à 700 nautiques dans l'Ouest des Îles du Cap Vert. Le bateau passe dans l'Atlantique Sud et en Mai il opère dans le Sud et le Sud-Est de la Province du Cap, mais sans rencontrer de succès. En Juin 1944 il patrouille dans l'Océan Indien. Le 25 il est ravitaillé par l'U-183 (K.L. Fritz SCHNEEWIND) qui revient de Penang. Puis l'U-537 patrouille au large de la pointe Sud de l'Inde. Le 08 Juillet 1944 l'U-537 lance sans succès deux attaques justes dans le Sud de Ceylan (Voir Note N°2). L'U-537 est alors chassé pendant plusieurs jours par les destroyers H.M.S. "Racehorse" et H.M.S. "Raider" mais il peut s'échapper. L'U-537 arrive au port de Tanjung Priok à Djakarta (Indonésie) (3).
Courant Octobre 1944 départ de Batavia, arrivée à Surabaya (Indonésie).
Le 09 Novembre 1944 départ de Surabaya à 17h00 (heure de Tokyo) pour les côtes australiennes du Sud-Ouest pour opérer avec l'U-843 (K.L. Oskar HERWARTZ) et l'U-862 (K.K. Heinrich TIMM). Les japonais donnent des instructions détaillées concernant le départ du bateau, l'heure à laquelle il doit plonger, faire des tests, l'heure de passage de certains points tel que le Détroit de Malacca. Ce message émis cinq jours avant le départ de l'U-537 est intercepté par le Fleet Radio Unit Melbourne (FRUMEL) et de suite décodé. À Darwin, trois sous-marins, l'U.S.S. "Flounder", l'U.S.S. "Bashaw" (tous deux de Type "Gato") et l'U.S.S. "Guavina" (Type "Balao") sont arrivés pour se ravitailler. Le 06 Novembre ils appareillent en un 'groupe de recherche et d'attaque'. Le 10 Novembre après avoir évité le contact avec de très nombreux voiliers et autres sampans ils se trouvent à leurs positions attribuées par l'Amirauté. L'U.S.S. "Flounder", commandé par le Cdr J.E. STEVENS, occupe une position privilégiée entre les îles Kangean et Bali. Deux heures après l'arrivée à la position, l'officier de quart signale un petit voilier à 347° et à une distance estimée de 9000 yards (≈ 8200 mètres). Six minutes après on s'aperçoit que c'est le massif d'un U-Boot!!! L'U-537 est en surface et navigue à une vitesse de 12 nœuds en faisant des zigzags réguliers tels que c'est exigé par les instructions du B.d.U. Le bateau de SCHREWE sort des chantiers navals de Surabaya où il restait plus longtemps que prévu et le voyage de retour vers l'Europe est seulement sa deuxième patrouille de guerre à bord d'un Type IX C-40. Sa nouvelle zone d'opération se trouve dans le Sud-Ouest de Fremantle. À bord du "Flounder" SCHREWE évalue les zigzags de l'U-537. Ils sont réguliers et il peut donc se préparer à l'attaque. Il tire des torpilles électriques de ses quatre tubes lance-torpilles avant après seulement 32 minutes après l'avoir repéré. À une distance seulement de 1000 yards (≈ 900 mètres) il ne peut le rater (4). L'U-537 touché coule, il n'y a aucun survivant à bord de l'U-537.
Navire(s) coulé(s)
- 0 -
08 Juillet 1944 à 12h00 : (pétrolier de ≈ 7000 tonnes), carreau LD 4636, torpille FAT (2)
08 Juillet 1944 à 13h33 : (destroyer de ≈ 1690 tonnes), carreau LD 4636, torpille T-5 (2)
Date de perdition
09 Novembre 1944 (10 Novembre 1944 à 00h26 selon une autre source)
Causes
Torpilles de l'U.S.S. "Flounder" (Cdr J.E. STEVENS)
Mer de Java, Est de Surabaya
- 07°13'S 115°17'E -
Victimes
58 victimes, aucun survivant
Notes
1) Les restes de la station météo sont découverts par Franz SELINGER (chercheur en géomorphologie) qui prévient les autorités canadiennes en 1977. La station est identifiée par un historien allemand en 1981.
2) L'U-537 entend une détonation de torpille FAT après un parcourt de 8min 2sec et une détonation de fin de course d'une torpille 'Gnat' après 6min 45sec.
3) Dans la mesure où les avions et les sous-marins alliés ont miné les approches de Penang et comme les sous-marins britanniques se trouvent positionnés dans les approches du port en permanence, le contrôle des U-Boote a établi de nouvelles bases à Java.
4) - 08h27 Coup au but observé à environ 40 pieds au niveau de la proue. Il y a une énorme explosion et la cible est obscurcie par la fumée et des flammes... On ressent un autre coup au but.
    - 08h33 Une autre explosion.
    - 08h36 Une autre explosion. Celle-ci est plus violente et semble plus proche. Elles sont considérées comme des charges de profondeur larguées par des avions, nous allons à 150 pieds. L'examen ultérieur et les informations données par les opérateurs sonar indiquent plus probablement la perte de l'U-537 et les bruits entendus sont des bruits de naufrage.
Carte de la Kriegsmarine

L''U-537 dans la Baie Martin (Canada)
L'U-537 dans la Baie Martin (Canada), le 02 et 03 Octobre 1943

Insigne de l'U-537

Position du naufrage de l'U-537

Les restes de la station WFL 26 'Kurt'
Les restes de la station WFL 26 'Kurt' (© D.R.)



U-Boote

Homepage