U-181



 Type 
IX-D2
Chantiers de construction
AG Weser à Brême
Mise sur cale le 15 Mars 1941
Lancé le 30 Décembre 1941
Mise en service le 09 Mai 1942
Affecté à
4.U-Flottille, à Stettin de Mai 1942 à Septembre 1942 (Ausbildungsboot)
10.U-Flottille, à Lorient de Septembre 1942 à Octobre 1942 (Frontboot)
12.U-Flottille, à Bordeaux de Novembre 1942 à Septembre 1944 (Frontboot)
33.U-Flottille, à Penang/Batavia d'Octobre 1944 à Mai 1945 (Frontboot)
Commandant(s)
K.K. Wolfgang LÜTH du 09 Mai 1942 au 31 Octobre 1943
K.z.S. Kurt FREIWALD du 01 Novembre 1943 à Mai 1945
Nombre de patrouilles
- 4 -
Du 12 Septembre 1942 au 18 Janvier 1943, départ de Kiel pour opérations dans l'Atlantique Sud. Le 18 Septembre l'U-181 en transit est attaqué par un avion près des Shetlands. Il plonge mais subit des dommages par une des charges de profondeur. Des navires de guerre arrivent sur zone et plus de trente charges de profondeur sont lancées lors d'une recherche qui dure dix heures, mais l'U-181 arrive à s'échapper. Il traverse le centre Atlantique puis arrive dans l'Atlantique Sud, passant la ligne de l'Équateur le 18 Octobre 1942. Le 03 Novembre 1942, il coule un américain à 490 nautiques dans le Sud-Ouest de Cap Town. Il fait route ensuite vers l'Est au dessous du Cap et dans la soirée du 08 Novembre 1942 il envoie par le fond un panaméen par torpille et artillerie à 160 nautiques dans le Sud de Port Elizabeth. L'U-181 remonte le long de la côte Est de l'Afrique, le 10 Novembre 1942 il coule un norvégien à 200 nautiques dans le Sud-Ouest de East London et trois jours plus tard un américain à 120 nautiques dans l'Est-Nord-Est d'East London. Dans la matinée du 15 Novembre 1942, l'U-181 est repéré en surface par le destroyer H.M.S. "Inconstant" (W.S. CLOUSTON) dans les environs de Durban. La chasse continue dans l'après-midi, lorsque les corvettes H.M.S. "Jasmine" et H.M.S. "Nigella" le rejoignent. En début de soirée le H.M.S. "Inconstant" lance une seule charge de profondeur à gauche, il effectue ensuite sept attaques. Le H.M.S. "Jasmine" lance une attaque aux charges de profondeur dans la soirée et la recherche se termine à minuit. Pendant une de ces attaques l'U-181 a été forcé de plonger à 170 mètres. Il y a eu des fuites mais il n'a pas été endommagé. Le 18 Novembre 1942, il croise devant Maputo (Mozambique) et pendant les douze prochains jours il envoie par le fond sept bâtiments, un norvégien le 19, un grec le lendemain, un américain le 22, un grec et un britannique le 24, un autre grec le 28 ainsi que le 30 Novembre 1942. Les quatre derniers bâtiments sont endommagés par des torpilles et ensuite coulés par de nombreux tirs. Le "Mount Helmos" est frappé soixante cinq fois, le "Dorington Court" soixante fois sur quatre-vingt-dix obus tirés, l"Evanthia" par cent-sept coups et pour finir le "Cleanthis" par soixante-dix coups au but sur quatre-vingt tirs. Tous les obus de l'U-181 ont été tirés... Le 02 Décembre 1942, il commence son voyage de retour et envoie par le fond ce même jour un panaméen dans l'Est du Cap Sainte-Lucie (Afrique du Sud). Début Janvier 1943, l'U-181 reçoit l'ordre de rejoindre le groupe "Delphin" pour former une ligne de patrouille dans l'Ouest des Canaries à partir du 07 Janvier 1943 pour intercepter le convoi TM 1, convoi possédant des pétroliers. L'U-181 ne prend part à l'action qui dure trois jours pendant laquelle sept pétroliers sont coulés. Il arrive à sa nouvelle base de Bordeaux.
Du 23 Mars 1943 au 14 Octobre 1943, départ de Bordeaux pour l'Atlantique Sud. En transit l'U-181, l'U-267 (K.L. Otto TINSCHERT), l'U-404 (K.K. Otto von BÜLOW), l'U-571 (K.L. Helmut MÖHLMANN) et l'U-662 (K.L. Heinz-Eberhard MÜLLER) reçoivent l'ordre de partir à la recherche du convoi SL 126, qui a été aperçu par un avion le 27 Mars 1943 dans l'Ouest du Golfe de Gascogne. Seuls l'U-404 et l'U-662 trouvent le convoi, lui coulant quatre bâtiments et en endommageant un autre. Lorsque le contact est perdu l'U-181 continue sa route vers le Sud. Dans les première heures du 11 Avril 1943, l'U-181 tire deux torpilles sur un britannique dans le Sud-Ouest de Monrovia (Libéria), le navire prend des mesures d'évitement. L'U-181 le suit et de nouveau à l'aube lui tire deux torpilles et l'équipage du cargo descend dans des canots de sauvetage. Mais il ne coule pas et LÜTH décide de le 'finir' avec son artillerie. Les canons n'ont pas tiré depuis quatre mois et le canon de 37mm se désintègre lorsque le premier obus coincé explose. Trois hommes d'équipage sont grièvement blessés par des fragments et le docteur du bord est obligé d'amputer la jambe gauche du cuisinier. Cet homme est mort peu de temps après et son corps est donné à la mer. Un autre blessé, avec une possibilité de dommages pulmonaires, embarque sur l'U-516 (K.K. Gerhard WIEBE) qui est sur la route du retour. L'U-181 traverse l'Atlantique Sud et passe le Cap et ensuite se dirige vers le Nord jusqu'à l'extrémité Sud du Canal du Mozambique, au large de Maputo. Le 11 Mai 1943, dans cette zone, il torpille et coule un britannique. Toujours dans la même zone, le 27 Mai 1943, il stoppe un suédois avec son artillerie de pont, il ne le reconnait pas comme neutre... Son capitaine et ses officiers vont à bord de l'U-181 pour interrogatoire. LÜTH décide de l'envoyer par le fond, mais permet à l'équipage de rassembler ses affaires avant de prendre des canots de sauvetage. Il le coule ensuite d'une torpille. Le 07 Juin 1943, il coule un Sud-Africain par torpille à 200 nautiques dans l'Est de Durban. Ensuite il fait mouvement vers l'Est de l'Océan Indien et le 23 Mai 1943 il se ravitaille auprès du 'Charlotte Schliemann' à 600 nautiques dans le Sud de l'Île Maurice. Un marin du ravitailleur embarque à bord de l'U-Boot pour remplacer un des trois hommes d'équipage perdu pendant cette patrouille. Le 02 Juillet 1943, il envoie par le fond un britannique dans le Nord de la Réunion et le 15 et le 16 Juillet 1943 il coule deux autres britanniques entre la Réunion et Madagascar. Le 04 Août 1943, il coule un britannique dans l'Est de l'Île Maurice, suivi trois jours plus tard par un autre britannique dans la même zone et le 12 Août 1943 un autre britannique dans le Sud-Ouest de la Réunion. Le 15 Août 1943, l'U-181 reçoit l'ordre pour aller à un rendez-vous avec l'U-197 (K.L. Robert BARTELS) deux jours plus tard pour parler sur leur retour vers la France. Il y a alors beaucoup de communications entre l'U-181, l'U-196 (K.K. Eitel-Friedrich KENTRAT) et l'U-197 durant le 17 et le 18 Août et ces échanges sont détectés. Le 19 Août, l'U-181 et l'U-197 se rencontrent dans le Sud du Cap Sainte-Marie (Madagascar). Le K.L. BARTELS, commandant de l'U-197, décide de rester sur zone. LÜTH va ensuite rejoindre l'U-196, le 20 Août, dans le Sud-Sud-Ouest de Madagascar. La météo est mauvaise et l'offre de torpilles, de carburant et de nourriture par l'U-196 n'est pas prise en compte par LÜTH, qui ne peut pas attendre une amélioration du temps. Les deux commandants ne se rencontrent pas et échangent les instructions opérationnelles par signaux visuels. Le 20 Août 1943, l'U-181 reçoit un signal de l'U-197, disant qu'il était attaqué par un avion et qu'il a des difficultés à plonger. L'avion, un "Catalina" de la R.A.F. du Sqn 259, piloté par le F/Lt O. BARNETT, venu de Sainte Lucie (Province du Natal), largue six charges de profondeur lui causant de graves dommages. LÜTH ayant reçu deux différentes positions de l'U-197, il décide de rester avec l'U-196 jusqu'à ce que l'U-197 se signale de nouveau. Pendant ce temps, l'U-197 est toujours surveillé par le "Catalina" qui 'cercle' au-dessus de lui. L'U-197 fait part ensuite de sa position correcte, mais une demi-heure plus tard les signaux de détresse cessent. Un deuxième "Catalina" du Sqn 265, piloté par le F/O C.E. ROBIN, arrive sur zone et les deux appareils mitraillent l'U-197. ROBIN largue six charges de profondeur et l'U-Boot est détruit. L'U-181 et l'U-196 font mouvement vers lui, mais n'en trouvent aucunes traces. Le 24 Septembre 1943, ils abandonnent leurs recherches. Après une patrouille de 206 jours l'U-181 revient à Bordeaux.
Du 16 Mars 1944 au 08 Août 1944, départ de Bordeaux pour l'Océan Indien. En route vers le Sud, l'U-181 a rendez-vous, le 22 Avril 1944, avec l'U-188 qui se trouve sur la route du retour pour recevoir des informations sur les opérations en cours dans l'Océan Indien. Le 01 Mai 1944, l'U-181 torpille et envoie par le fond un britannique à 650 nautiques dans l'Est-Nord-Est de l'île Trindade et Martin Vaz. À partir du 09 Mai 1941, il se trouve dans une zone près de Cap Town et le 17 il passe le Cap et continue sa route vers sa zone opérationnelle située dans le Sud-Est de Madagascar où il arrive début Juin 1944. L'U-181 est le chemin vers la côte Ouest de l'Inde lorsqu'il torpille et coule un hollandais, le 19 Juin 1944, à 700 nautiques dans le Nord-Est de l'île Maurice. Le 15 Juillet 1944, il envoie par le fond un britannique dans le Nord-Ouest de Mangalore. le lendemain, l'U-181 est repéré en surface par un avion et est ensuite soumis à des attaques aux charges de profondeur pendant six heures par le sloop Indien H.M.I.S "Sutlej" et par l'avion. L'U-181 peut s'échapper et fait route vers les îles Laquedives pour y effectuer des réparations. Le 19 Juillet 1944, à 300 nautiques dans l'Ouest de Cochin, il coule un britannique. L'U-181 se dirige alors vers Penang. Le 07 Août 1944, il est 'raté' par des torpilles lancées depuis le sous-marin britannique H.M.S. "Strategem" dans le détroit de Malacca. Une nouvelle fois, c'est 'Ultra' qui a prévenu les Alliés de la présence de l'U-181. Arrivée au port de Georgetown à Penang.

Le 09 Septembre 1944, l'U-181 appareille de Penang sous le commandement temporaire du K.L. Oskar HERWARTZ de l'U-843 qui subissait des réparations là. Le commandant de l'U-181 part alors pour Tokyo. L'U-181 s'échoue juste avant son arrivée à Singapour et après avoir été renfloué lors de la marée suivante il est réparé pour embarquer des matières premières stratégiques. Le 25 Septembre 1944, l'U-181 quitte Singapour pour Batavia où il doit-être préparé pour son retour en France.

Du 19 Octobre 1944 au 06 Janvier 1945, départ de Batavia pour l'Ouest de France. L'U-181 transporte des matériaux en provenance de Singapour (5). Le 11 Février 1944, il torpille et coule un américain dans le Sud de l'Océan Indien. L'U-181 atteint le Cap, mais développe des problèmes mécaniques et reçoit l'ordre de retourner à Batavia. Le 22 Décembre 1944 ou autour du 22, l'U-181 a rendez-vous avec l'U-843 pour transférer son surplus de carburant à celui qui rentre vers la France. Le 24 Décembre 1944, le ravitaillement est terminé et l'U-181 reprend sa route vers Batavia où il arrive le 06 Janvier 1945.

Une semaine plus tard, l'U-181 appareille de Penang mais en cours de route il reçoit l'ordre de se diriger vers Singapour pour remise en état.
Le 06 Mai 1945, le bateau est pris par la Marine Japonaise et le 15 Juillet 1945 il devient l'I-501.
Le 15 Août 1945, c'est la reddition à Singapour.
Le 16 Février 1946, il est sabordé.
Navire(s) coulé(s)
- 27 -
03 Novembre 1942 à 16h22 : M.V. "East Indian" (cargo à moteur de 8159 tonnes), carreau GR 7835, torpille - 37°23'S 13°34'E - (1)
08 Novembre 1942 à 20h55 : S.S. "Plaudit" (cargo à vapeur de 5060 tonnes), carreau KY 6982, torpille + artillerie - 36°00'S 26°32'E -
10 Novembre 1942 à 08h27 : S.S. "K.G. Meldahl" (cargo à vapeur de 3799 tonnes), carreau KZ 4681, torpille - 34°59'S 29°45'E -
13 Novembre 1942 à 08h01 : S.S. "Excello" (cargo à vapeur de 4969 tonnes), carreau KZ 1914, torpille - 32°23'S 30°07'E -
19 Novembre 1942 à 21h25 : S.S."Gunda" (cargo à vapeur de 2241 tonnes), carreau KP 1324, torpille - 25°40'S 33°53'E -
20 Novembre 1942 à 01h24 : S.S. "Corinthiakos" (cargo à vapeur de 3562 tonnes), carreau KP 5322, torpille - 25°42'S 33°27'E -
22 Novembre 1942 à 11h40 : S.S. "Alcoa Pathfinder" (cargo à vapeur de 6797 tonnes), carreau KP 5372, torpille - 26°45'S 33°10'E -
24 Novembre 1942 à 07h37 : S.S. "Mount Helmos" (cargo à vapeur de 6481 tonnes), carreau KP 6463, torpille + artillerie - 26°38'S 34°59'E -
24 Novembre 1942 à 20h34 : S.S. "Dorington Court" (cargo à vapeur de 5281 tonnes), carreau KP 6159, torpille + artillerie - 27°00'S 34°45'E -
28 Novembre 1942 à 22h50 : S.S. "Evanthia" (cargo à vapeur de 3551 tonnes), carreau KP 3719, torpille + artillerie - 25°13'S 34°00'E -
30 Novembre 1942 à 05h11 : S.S. "Cleanthis" (cargo à vapeur de 4153 tonnes), carreau KP 3523, torpille + artillerie - 24°29S 35°44'E -
02 Décembre 1942 à 17h40 : S.S. "Amarylis" (cargo à vapeur de 4328 tonnes), carreau KP 3583, torpille - 28°14'S 33°24'E -
11 Avril 1943 : S.S. "Empire Whimbrel" (cargo à vapeur de 5983 tonnes), carreau ET 8881, torpilles - 02°31'N 15°55'O - (2)
11 Mai 1943 à 04h08 : S.S. " Tinhow" (cargo à vapeur de 5232 tonnes), carreau KP 3777, torpille - 25°15'S 33°30'E -
20 Mai 1943 à 08h29 : M.V. "Sicilia" (cargo à moteur de 1633 tonnes), carreau KP 3578, torpille - 24°31'S 35°12'E - (3)
07 Juin 1943 à 23h28 : S.S. "Harrier" (cargo à vapeur de 193 tonnes), carreau KP 53, torpille - 29°S 34°E -
02 Juillet 1943 à 23h15 : S.S. "Hoihow" (cargo à vapeur de 2798 tonnes), carreau KG 4937, torpille - 19°30'S 55°30'E -
15 Juillet 1943 à 18h01 : S.S. "Empire Lake" (cargo à vapeur de 2852 tonnes), carreau KF 9169, torpille - 21°21'S 51°47'E -
16 Juillet 1943 à 15h58 : S.S. "Fort Franklin" (cargo à vapeur de 7135 tonnes), carreau KF 9759, torpille - 22°36S 51°22'E -
04 Août 1943 : S.S. "Dalfram" (cargo à vapeur de 4558 tonnes), carreau KG 8555, torpille - 20°53'S 56°43'E -
07 Août 1943 à 11h16 : S.S. "Umvuma" (cargo à vapeur de 4419 tonnes), carreau KG 5878, torpille - 20°18'S 57°14'E -
12 Août 1943 à 03h32 : S.S. "Clan Macarthur" (cargo à vapeur de 10528 tonnes), carreau KR 2213, torpille - 23°S 53°11'E -
01 Mai 1944 à 04h11 : S.S. "Janeta" (cargo à vapeur de 5312 tonnes), carreau FS 5931, torpille - 18°14'S 20°00'O - (4)
19 Juin 1944 : S.S. "Garoet" (cargo à vapeur de 7118 tonnes), carreau LW 7346, torpille - 12°30'S 64°E -
15 Juillet 1944 : S.S. "Tanda" (cargo à vapeur de 7174 tonnes), carreau MS 5569, torpille - 13°22'N 74°09'E -
19 Juillet 1944 : S.S. "King Frederick" (cargo à vapeur de 5265 tonnes), carreau MS 7974, torpille - 09°29'N 71°45'E-
02 Novembre 1944 : S.S. "Fort Lee" (pétrolier à turbine de 10198 tonnes), carreau KU 49, torpille - 27°35'S 83°11'E -
Date de perdition
16 Février 1946
Causes
Charge de profondeur du H.M.S. "Loch Glendhu" et du H.M.S. "Loch Lomond"
- 03°05,5'N 100°41,5'E-
Victimes
-
Notes
1) le S.S. "East Indian" transporte 3500 tonnes de minerai de manganèse, 500 tonnes de thé et 560 tonnes de marchandises générales.
2) L'U-181 rapporte le "Empire Whimbrel" sous son vieux nom "Monasses". Le S.S. "Empire Whimbrel" est coulé avec le canon de 105mm pendant que le cuisinier est opéré.
3) L'U-181 envoie par le fond ce bâtiment après l'avoir stoppé avec son artillerie et après avoir laissé le temps à son équipage de l'évacuer.
4) Le bâtiment touché a été signalé comme le "Banavon".
5) Du tungstène et de l'étain dans la quille, du caoutchouc brut dans les superstructures et plusieurs caisses de flottabilité et des boîtes d'opium, de quinine, de caféine et de molybdène à bord.
Carte de la Kriegsmarine

Insigne de l'U-181 Insigne de l'U-181

Position du naufrage de l'U-181



U-Boote U-182

Homepage