U-267


'Seepferd'


 Type 
VII-C
Chantiers de construction
Bremer Vulkan à Vegesack
Mise sur cale le 09 Août 1941
Lancé le 23 Mai 1942
Mise en service le 11 Juillet 1942
Affecté à
8.U-Flottille, à Dantzig de Juillet 1942 à Janvier 1943 (Ausbildungsboot)
7.U-Flottille, à Saint-Nazaire de Février 1943 à Octobre 1944 (Frontboot)
33.U-Flottille, à Flensburg d'Octobre 1944 à Mai 1945 (Frontboot)
Commandant(s)
K.L. Otto TINSCHERT du 11 Juillet 1942 au 13 Juillet 1943 et du 27 Novembre 1943 au 06 Juillet 1944
O.L. Ernst von WITZENDORFF (temporaire) du 14 Juillet 1944 au 26 Novembre 1943
O.L. Bernhard KNIEPER du 07 Juillet 1944 au 05 Mai 1945
Nombre de patrouilles
- 7 -
Du 12 Janvier 1943 au 18 Février 1943, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. L'U-267 rejoint le groupe "Landsknecht" dans l'Ouest de l'Irlande. Un convoi ON est attendu mais comme il n'est pas aperçu le 28 le groupe est dissous. Quelques bateaux, y compris l'U-267, forme une nouvelle ligne de patrouille, "Pfeil", à partir du 02 Février 1943, pour intercepter un convoi SC attendu. Deux jours plus tard, le convoi SC 118 est signalé par l'U-187 (K.L. Ralph MÜNNICH), il est en train de passer à travers le centre de la ligne de patrouille "Pfeil". Quelques bateaux du groupe "Haudegen" reçoivent l'ordre de s'en approcher et d'autres U-Boote se trouvant dans le secteur sont aussi dirigés vers lui. Le 09 Février après cinq jours de poursuite onze bateaux sont au contact avec la très forte escorte du convoi SC 118. Onze bâtiments sont coulés et deux bateaux portés disparus : l'U-187 et l'U-609 (K.L. Klaus RUDLOFF). L'U-267 ne participe à aucune attaque mais il est endommagé par le destroyer H.M.S. "Vimy" le 06 Février 1943 (1). Quelques jours plus tard l'U-267 est ravitaillé pour retour vers la base, probablement par un autre U-Boot. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 23 Mars 1943 au 21 Mai 1943, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. En transit, l'U-267 et d'autres bateaux sont dirigés vers le convoi SC 126, signalé par un appareil de la 'Luftwaffe' le 26 dans l'Ouest du Golfe de Gascogne. Deux U-Boote attaquent le convoi et quatre bâtiments sont envoyés par le fond et un autre endommagé. Lorsque le contact est perdu le 30 Mars les bateaux continuent de patrouiller dans leurs zones opérationnelles. À partir du 07 Avril 1943, l'U-267 fait partie du groupe "Adler", formé dans le Sud de Groenland pour intercepter les convois SC. Le 07 Avril, le convoi SC 125 passe dans l'Ouest de la ligne de patrouille du groupe. Les bateaux du groupe "Adler" ne peuvent s'approcher du convoi et sont alors envoyés vers le Sud pour opérer contre le convoi HX 232. Cependant, dans l'après-midi du 10 l'U-404 (K.K. Otto von BÜLOW) signale le convoi ON 176 et le groupe "Adler" est déployé contre lui. Dans la matinée du 11 un destroyer de l'escorte est envoyé par le fond et durant la nuit du 11 au 12 un bâtiment. L'opération se termine le 12 Avril à cause d'une forte couverture aérienne. Les bateaux du groupe "Adler" deviennent une partie du groupe "Meise" et restent dans le Nord-Est de Terre-Neuve jusqu'au 20 Avril, lorsqu'ils se dirigent à grande vitesse vers le convoi HX 234. Le convoi est signalé, le 21 Avril, par l'U-306 (K.L. Claus von TROTHA). Au moment où l'opération contre le convoi prend fin, le 25 Avril, seulement deux bâtiments ont été envoyés par le fond et un autre endommagé. Ce maigre résultat a pour cause une visibilité changeante et aussi à une inexpérience des nouveaux commandants. L'U-267 quitte le groupe pour se diriger vers sa base. En route, le bateau est déployé contre le convoi ONS 5. À proximité du convoi durant la nuit du 05 au 06 Mai 1943, l'U-267 est forcé de plonger par des tirs provenant du sloop H.M.S. "Pelican". Il est endommagé au niveau du massif, mais il peut s'échapper. À partir du 08 Mai 1943, l'U-267 et les bateaux du groupe "Amsel" venant d'opérer contre le convoi ONS 5 forment le groupe "Elbe" dans l'Est de Terre-Neuve, pour intercepter deux convois attendus. Le groupe reçoit l'ordre de se diriger vers le Sud-Est pour intercepter le convoi HX 237 mais lorsque l'on réalise que ce convoi ne peut être rattrapé le groupe "Elbe" se dirige alors à grande vitesse pour couper la route du convoi SC 129. Le 10 Mai 1943, le groupe "Elbe" se combine avec le groupe "Rhein" pour former deux nouvelles lignes de patrouille, "Elbe 1" et "Elbe 2". L'U-267 fait partie de "Elbe 1". Le 11 Mai, pendant que les bateaux forment les lignes de patrouille le convoi SC 129 passe. Tous les bateaux des groupes "Elbe" font mouvement pour attaquer le convoi mais lors de leurs approches le 12 Mai ils sont chassés par l'escorte. Le lendemain, le H.M.S. "Biter" de l'escorte du convoi HX 237 arrive pour assurer la protection du convoi HX 237 et l'opération contre le convoi est annulée le 14 Mai 1943. Deux bâtiments ont été coulés mais un U-Boot est porté disparu : l'U-186 (K.L. Siegfried HESEMANN) et d'autres endommagés. L'U-267 vers route vers la France. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 04 Juillet 1943 au 13 Juillet 1943, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Le 07 Juillet en transit, l'U-267 est attaqué et endommagé par un "Catalina" du Sqn 210 (F/O John A. CRUICKSHANK) dans le Sud-Ouest du Cap Finisterre (2). Retour à Saint-Nazaire.
Du 14 Septembre 1943 au 16 Septembre 1943, départ de Saint-Nazaire et retour.
Du 18 Septembre 1943 au 19 Septembre 1943, départ de Saint-Nazaire et retour.
Du 22 Septembre 1943 au 24 Septembre 1943, départ de Saint-Nazaire et retour.
Du 26 Septembre 1943 au 28 Septembre 1943, départ de Saint-Nazaire et retour.
Du 03 Octobre 1943 au 26 Novembre 1943, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. L'U-267 rejoint le groupe "Schlieffen" dans le Sud-Ouest de l'Islande. Le 15 Octobre il y a un convoi qui se dirige vers l'Ouest, présumé être l'ONS 20 mais en fait c'est l'ON 206, signalé par l'U-844 (O.L Günther MÖLLER). Ce dernier reçoit l'ordre de maintenir le contact avec le convoi et de diriger le groupe "Schlieffen" vers lui. L'U-844 est repéré par l'escorte du convoi et chassé. Il est envoyé par le fond le lendemain. Il devient alors difficile de suivre le convoi à cause de la présence d'appareils basés en Islande qui obligent les bateaux à rester en plongée. Tôt le 16 Octobre 1943, l'U-964 (O.L. Emmo HUMMERJOHANN) signale le convoi ONS 20. Dönitz décide, contre l'avis de la plupart de ses officiers, que les bateaux doivent rester en surface et, si c'est nécessaire, de se frayer un chemin vers le convoi. Très vite des rapports arrivent signalant des actions contre le convoi. L'U-964 est envoyé par le fond et plusieurs autres U-Boote sont endommagés mais les ordres ne sont pas annulés. Dans la soirée du 16 le convoi ONS 20 est brièvement signalé, mais le contact est vitre perdu. Le groupe "Schlieffen" fait mouvement plus vers l'Est et l'ONS 20 est signalé tôt le 17 Octobre. Une attaque est ordonnée mais encore une fois le contact est perdu mais cette fois n'est pas retrouvé. Le convoi a perdu seulement un bâtiment, un traînard est coulé tard le 15 Octobre par l'U-426 (O.L. Christian REICH). Les bateaux du groupe "Schlieffen" continuent leurs recherches pendant de nombreux jours, y compris l'U-267, sous alerte aérienne et l'opération est finalement annulée le 18 Octobre. L'U-267 rejoint le groupe "Siegfried", formé à partir du 24 à 500 nautiques dans l'Est de Terre-Neuve en attente du passage des convois HX 262 et SC 145 en plongée durant la journée. Le 25 Octobre on croit que le convoi HX 262 est passé dans le Sud de la ligne de patrouille et bien que le groupe fasse mouvement vers le Sud le contact n'est pas pris. Pour couvrir une zone plus large, le groupe "Siegfried" est divisé en trois petits groupes, "Siegfried 1", "Siegfried 2" et "Siegfried 3". L'U-267 fait partie du "Siegfried 2". Les groupes continuent à se diriger vers le Sud à la recherche du convoi SC 145, mails il est passé le 29 Octobre. Deux jours plus tard, les bateaux se reforment en groupe "Jahn" et groupe "Körner". L'U-267 fait partie du groupe "Körner". Le 03 Novembre 1943, les bateaux sont redéployés en cinq petits groupes "Tirpitz 1 à 5", pour rechercher le convoi HX 264. Il passe le groupe tard le 03 Novembre et le jour suivant l'opération contre lui est abandonnée, car il est impossible de rester en surface pendant la journée à cause des appareils embarqués sur des porte-avions d'escorte. L'U-267 est brièvement avec le nouveau groupe "Einsenhart" à partir du 12 Novembre, avant de retourner à sa base. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 10 Janvier 1944 au 13 Janvier 1944, départ de Saint-Nazaire et retour.
Du 15 Janvier 1944 au 17 Janvier 1944, départ de Saint-Nazaire et retour.
Du 20 Janvier 1944 au 22 Janvier 1944, départ de Saint-Nazaire et retour.
Du 19 Février 1944 au 21 Février 1944, départ de Saint-Nazaire et retour.
Du 26 Février 1944 au 20 Mai 1944, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. L'U-267 rejoint le groupe "Preussen", dont les bateaux opèrent individuellement dans l'Ouest des îles britanniques. Le groupe est dissous le 22 Mars 1944 et ensuite les bateaux opèrent individuellement entre les îles britanniques et la latitude 40°O. L'U-267 n'aperçoit aucun bâtiment durant le reste de la patrouille. Il retourne à sa base. Arrivée à Saint-Nazaire (3).
Du 23 Septembre 1944 au 29 Octobre 1944, départ de Saint-Nazaire pour la Norvège. C'est le dernier bateau à quitter une base de l'Ouest de la France. Il n'est plus entièrement opérationnel. Arrivée à Stavanger.
Du 04 Novembre 1944 au 11 Novembre 1944, départ de Stavanger, arrivée à Flensburg.
Du 24 Février 1945 au 28 Février 1945, départ de Kiel pour la Norvège. Le 27 Février (25 Février selon une autre source), l'U-267 touche une mine mouillée par la R.A.F. près de Horten qui l'endommage. Il arrive à Frederikshan (Danemark).
Navire(s) coulé(s)
- 0 -
Date de perdition
05 Mai 1945
Causes
Sabordage
Dans le Geltinger Bucht
- 54°48'N 09°49'E -
Victimes
Aucune victime
Notes
1) Tous les U-Boote au contact avec le convoi rapportent une forte et agressive escorte et un mauvais temps (neige, grêle, vents très forts et mauvaise mer) qui rendent la poursuite difficile.
2) CRUICKSHANK attaque l'U-267 avec des charges de profondeur et le mitraille. Contrairement à la doctrine TINSCHERT ne se défend pas et plonge en urgence. Plus tard il refait surface et rapporte de lourds dégâts et demande de l'aide. Comme il n'y a pas d'autres sous-marins près de lui ce jour-là, il est autorisé à se rendre dans le port d'El Ferrol (Espagne), si nécessaire. Les renseignements alliés sont au courant des problèmes de l'U-267. Des forces navales et aériennes se dirigent vers le Cap Finisterre, mais TINSCHERT a fait effectuer les réparations nécessaires et échappe aux poursuivants.
3) L'U-267 reçoit un 'Schnorchel' fixe entre Juin et Septembre 1944 au Kriegsmarinewerft Saint-Nazaire.

Le 06 Juillet 1944, l'U-267 est désarmé dans une des alvéoles de l'U-Bunker de Saint-Nazaire.
Plus tard, il est réparé en urgence et réarmé à Saint-Nazaire.

Le 05 Mai 1945, l'U-267 est sabordé dans le Flensborg Fjord.
L'épave est par la suite détruite.
Carte de la Kriegsmarine

Insigne de l'U-267

Position du naufrage de l'U-267



U-Boote

Homepage