U-507



 Type 
IX-C
Chantiers de construction
Deutsche Werft à Hambourg
Mise sur cale le 11 Septembre 1940
Lancé le 15 Juillet 1941
Mise en service le 08 Octobre 1941
Affecté à
4.U-Flottille, à Stettin d'Octobre 1941 à Février 1942 (Ausbildungsboot)
2.U-Flottille, à Lorient de Mars 1942 au 13 Janvier 1943 (Frontboot)
Commandant(s)
K.K. Harro SCHACHT du 08 Octobre 1941 au 13 Janvier 1943
Nombre de patrouilles
- 4 -
Du 07 Mars 1942 au 08 Mars 1942, départ de Hambourg, arrivée à Helgoland.
Du 12 Mars 1942 au 25 Mars 1942, départ d'Helgoland pour transit vers l'Ouest de la France. Le 18 l'U-507 signale le convoi ONS 76 à 200 nautiques dans l'Ouest du canal du Nord. Dans les premières heures du 19 il tire six torpilles (Voir Note N°1). L'U-507 n'a pas maintenu le contact assez longtemps pour que l'U-506 (K.L. Erich WÜRDEMANN), l'U-593 (K.L. Gerd KELBLING) et l'U-753 (K.K. Alfred Manhardt von MANSTEIN) puissent arriver sur zone. L'opération se termine le 20. Arrivée à Lorient.
Du 04 Avril 1942 au 04 Juin 1942, départ de Lorient pour l'Atlantique Ouest. A la fin du mois d'avril, l'U-507 opère au large de Cuba et le 30, il coule un américain juste dans le Nord de Gibara (Cuba). Le 04 Mai 1942 l'U-507 traverse le détroit de Floride et pénètre dans le Golfe du Mexique, c'est le premier U-Boot à le faire. Dans la soirée du 04, il torpille et coule américain et le lendemain, un autre américain, tous deux de l'Ouest de Key West, et trois heures plus tard, il envoie par le fond un autre américain. Le 06 l'U-507 coule un américain dans le Sud-Est de Port Eads (Louisiane). Après s'être déplacé vers le Sud-Est, il coule deux navires le 07 et le 08, un hondurien avec son artillerie le 07 et un norvégien par torpilles le lendemain. Le 12 l'U-507 revient dans la zone de Port Eads et le soir, il envoie par le fond un américain juste à l'Ouest de Burrwood (Louisiane). Le 13 Mai il torpille et endommage un américain (Voir Note N°2). La dernière victime de l'U-507 dans le Golfe est un hollandais, aperçu le 16. L'U-Boot ouvre le feu sur le cargo. Lorsque le bâtiment est touché, l'équipage l'abandonne et a prend trois embarcations de sauvetage. Schacht se dirige vers l'une des embarcations de sauvetage et ordonne au second officier d'emmener des membres de l'équipage de l'U-507 sur son navire et pour placer de démolition. Alors que les difficultés linguistiques sont surmontées et que le second officier est mis au courant des demandes de Schacht, un avion de l'USN apparaît, qui largue une embarcation de sauvetage, et ce qui entraîne la réintégration de l'équipage de l'U-507 par le panneau du massif et l'éloignement du bateau. L'U-507 plonge et l'avion effectue un largage de charges en profondeur, qui ne cause aucuns dommages (Voir aussi la Note N°3). Toutes les torpilles étant tirées, l'U-507 rentre à sa base. Arrivée à Lorient.
Du 04 Juillet 1942 au 12 Octobre 1942, départ de Lorient pour le centre de l'Atlantique. L'U-507 opère entre les îles du Cap-Vert et le Brésil mais ne rencontre aucuns succès. Dès le début du mois d'Août, il est au large des côtes du Brésil. Le 16 l'U-507 coule trois bâtiments brésiliens dans le Sud d'Aracaju (Brésil). L'U507 fait ensuite mouvement le long de la côte vers une position au Sud de Salvador et coule quatre autres navires, le 17, deux brésiliens, le 19, un voilier brésilien par son artillerie et le 22, un suédois (Voir Note N°5). En raison du naufrage de six navires brésiliens par l'U-507, le Brésil, jusque-là neutre, déclare la guerre à l'Allemagne le 22 Août 42. Le Brésil prétend que les navires ont été coulés dans ses eaux territoriales, mais l'Allemagne affirme qu'ils étaient dans les eaux internationales. A la fin du mois d'Août, l'U-507 reçoit l'ordre de se diriger vers Freetown et au début du mois de Septembre, il se trouve dans le Sud du Libéria. Le 12 Septembre 1942 l'U-156 (K.K. Werner HARTENSTEIN) coule le "Laconia" dans le Nord-Est de l'île d'Ascension. En plus de ses passagers et de son équipage, le "Laconia" transportait 1800 prisonniers de guerre italiens, transportés de l'Afrique du Sud vers la Grande-Bretagne. Lorsque le commandant de l'U-156 réalise la situation, il décide de monter une opération de sauvetage et l'U-507, l'U-506 (K.L. Erich WÜRDEMANN) et le sous-marin italien "Capellini" (Marco Revedin) reçoivent l'ordre de l'assister. En route vers la zone du naufrage, l'U-507 croise quatre des embarcations de sauvetage du "Laconia" dans l'après-midi du 15. Schacht embarque les femmes, réconforte d'autres survivants et remorque les embarcations de sauvetage. l'U-507 atteint les lieux ce jour-là et embarque 164 officiers italiens et 2 britanniques, qui sont ramenés en France comme prisonniers de guerre. L'opération de sauvetage prend fin lorsqu'un "Liberator" américain arrive et, en trois attaques, largue des bombes, détruisant une embarcation de sauvetage pleine de survivants et endommageant l'U 156. Malgré l'ordre de mettre fin à toutes les opérations de sauvetage, les commandants des U-Boote continuent d'apporter leur aide. Le 17, le croiseur français du gouvernement de Vichy "Gloire" et les avisos "Annamite" et "Dumont d'Urville" rejoignent les U506, U-507 et le "Capellini" pour emmener à bord des survivants qu'ils transportent ou remorquent. L'U-507 est attaqué par un avion américain le 17. Après le transfert de ses passagers, il quitte les lieux. Entre le 25 et le 27 l'U-507 est ravitaillé par l'U-460 (K.L. Ebe SCHNOOR) dans le Nord des îles du Cap Vert pour le retour à la base. En route, un membre d'équipage est mort de maladie le 03 Octobre 1942. Arrivée à Lorient.
Du 24 Novembre 1942 au 13 Janvier 1943, départ de Lorient pour le centre de l'Atlantique. Fin Décembre, l'U-507 opère au large de la côte Nord-Est du Brésil. Le 27, il coule un britannique dans le Nord-Nord-Est de Camocim (Brésil), le 03 Janvier 1943 un britannique dans le Nord de Fortaleza et le 08 un autre britannique dans le Nord-Est de Macau. L'U-507 a embarqué les capitaines de ces deux derniers bâtiments. Il se peut qu'il ait signalé la capture des commandants qui a amené à la localisation de l'U-507 le 13 par un "Catalina" du VP-83 (Lt L. LUDWIG) dans le Nord-Nord-Est de Camocim. Le bateau est coulé par des charges de profondeur. Il n'y a aucuns survivants.
Navire(s) coulé(s)
- 19 + 1 endommagé -
19 Mars 1942 à 01h37 : (cargo à vapeur de ≈ 4000 tonnes du convoi ONS 76), carreau AL 8918, torpilles (1)
19 Mars 1942 à 01h38 : (cargo à vapeur de ≈ 6000 tonnes du convoi ONS 76), carreau AL 8918, torpilles (1)
19 Mars 1942 à 01h41 : (cargo à vapeur de ≈ 6000 tonnes du convoi ONS 76), carreau AL 8918, torpilles (1)
30 Avril 1942 à 18h10 : S.S. "Federal" (pétrolier à vapeur de 2881 tonnes), carreau DN 7137, artillerie - 21°13'N 76°05'O -
04 Mai 1942 à 17h42 : S.S. "Norlindo" (cargo à vapeur de 2686 tonnes), carreau DM 1739, torpille - 24°57'N 84°00'O -
05 Mai 1942 à 01h32 : S.S. "Munger T. Ball" (pétrolier à vapeur de 5104 tonnes), carreau DM 1467, torpille - 25°24'N 83°46'O -
05 Mai 1942 à 04h15 : S.S. "Joseph M. Cudahy" (pétrolier à vapeur de 6950 tonnes), carreau DM 1433, torpille - 25°57'N 83°57'O -
06 Mai 1942 à 19h43 : S.S. "Alcoa Puritan" (cargo à vapeur de 6759 tonnes), carreau DA 9393, torpille - 28°35'N 88°22'O -
07 Mai 1942 à 03h35 : S.S. "Ontario" (cargo à vapeur de 3099 tonnes), carreau DB 7426, artillerie - 28°11'N 87°32'O -
08 Mai 1942 à 14h45 : S.S. "Torny" (cargo à vapeur de 2424 tonnes), carreau DB 7888, torpille - 26°40'N 86°40'O -
12 Mai 1942 à 22h03 : S.S. "Virginia" (pétrolier à vapeur de 10731 tonnes), carreau DA 9347, torpille - 28°53'N 89°29'O -
13 Mai 1942 à 08h15 : S.S. "Gulfprince" (pétrolier à vapeur de 6561 tonnes), carreau DA 91, torpille - ≈ 28°38'N 91°05'O - endommagé - (2)
16 Mai 1942 à 00h12 : S.S. "Amapala" (cargo à vapeur de 4148 tonnes), carreau DL 2211, artillerie + charges de destruction - 26°30'N 89°12'O - (3)
16 Août 1942 à 00h12 : S.S."Baependy" (cargo à vapeur de 4801 tonnes), carreau FJ 8285, torpille - 11°50'S 37°00'O -
16 Août 1942 à 02h03 : S.S. "Araraquara" (cargo à vapeur de 4872 tonnes), carreau FJ 8495, torpille - 12°00'S 37°19'O -
16 Août 1942 à 09h13 : S.S. "Annibal Benevolo" (cargo à vapeur de 1905 tonnes), carreau FJ 8495, torpille - 11°41'S 37°21'O -
17 Août 1942 à 15h49 :S.S. "Itabiga" (cargo à vapeur de 2169 tonnes), carreau FJ 8749, torpille - 13°20'S 38°40'O -
17 Août 1942 à 18h03 : S.S. "Arará" (cargo à vapeur de 1075 tonnes), carreau FJ 8749, torpille - 13°20'S 38°49'O -
17 Août 1942 à 22h37 : (cargo à vapeur de ≈ 4000 tonnes), carreau FJ 8745, torpille (4)
19 Août 1942 : "Jacyra" (bateau de pêche de 90 tonnes), carreau FQ 1330, artillerie - 14°30'N 38°40'O -
22 Août 1942 à 09h57 : M.V. "Hammaren" (cargo à moteur de 3220 tonnes du convoi dispersé OS 36), carreau FJ 8724, artillerie + torpilles + torpille coup de grâce - 13°N 38°15'O - (5)
27 Décembre 1942 : M.V. "Oakbank" (cargo à moteur de 5154 tonnes), carreau FB 6583, torpille - 00°46'S 37°58'O -
03 Janvier 1943 : S.S. "Baron Dechmont" (cargo à vapeur de 3675 tonnes), carreau FB 9141, torpille - 03°11'S 38°41'O -
08 Janvier 1943 : S.S. "Yorkwood" (cargo à vapeur de 5401 tonnes), carreau FC 7416, torpille - 04°10'S 35°30'O -
Date de perdition
13 Janvier 1943
Causes
Charges de profondeur du "Catalina" P-10 du VP-83 (Lt L. LUDWIG)
Atlantique Sud, Nord-Nord-Est de Camocin (Brésil)
- 01°38'S 39°52'O -
Victimes
56 victimes (54 victimes selon une autre source), aucuns survivants
Notes
1) L'U-507 tire une gerbe de quatre torpilles et entend en premier deux détonations et après un temps très court une troisième détonation. Aucun effet n'est observé. Ensuite une gerbe de deux torpilles est tirée par les tubes arrière. Une détonation et une explosion de chaudière sont entendues, mais aucune observation n'est faite.
2) Le S.S. "Gulfprince" est touché par une torpille qui a un raté mais qui ouvre des fissures dans la coque, nécessitant des réparations en cale sèche.
3) L'U-507 tire avec son artillerie et donne l'ordre au "Amapala" de stopper, qui est coulé par l'ouverture des vannes de coque.
4) L'U-507 entend un coup au but - mais pas de détonation - après 35sec, et cela a dû être un raté.
5) L'U-507 tire quatre torpilles sur le M.V. "Hammaren", mais le rate, par la suite il attaque avec son artillerie et finalement le coule par une torpille coup de grâce.

Diverses notes : L'U-507 coule le premier navire à l'intérieur du golfe, le "Norlindo", un cargo américain de 2686 tonnes. Frappé par une seule torpille, il coule par l'arrière en trois minutes. Schacht donne aux survivants quarante paquets de cigarettes, un gâteau orné d'une écriture française, des craquelins, des allumettes, de l'eau et dix gallons de pulpe de citron vert. "Désolé de ne pas pouvoir vous aider", dit Schacht dans un anglais parfait, selon les survivants, "J'espère que vous débarquerez à terre."
La nuit suivante, le 05 Mai, Schacht coule deux pétroliers américains par torpilles. Le premier est le "Munger T. Ball" de 5104 tonnes, entièrement chargé d'essence, qui prend feu. Trente-sept des quarante et un membres d'équipage sont portés disparus. Le second est le "Joseph M. Cudahy", de 6950 tonnes, qui a rapporté par radio le naufrage du "Munger T. Ball", ajoutant inutilement et imprudemment "Neuf milles plus loin". Lorsqu'il entend cela, Schacht cherche, trouve et poursuivit le "Joseph M. Cudahy". Sa première torpille le raté, mais la seconde le touche et il coule. Vingt-sept des trente-sept membres d'équipage sont morts.
Plus tard dans la nuit, l'équipage de l'U-507 charge des torpilles à partir des conteneurs se trouvant sous la plage avant. Ce faisant, le dispositif de retenue se rompt et une torpille glisse de façon incontrôlée dans le compartiment avant. Sur sa trajectoire descendante, il heurte et entaille le bras d'un radio, une blessure grave et atrocement douloureuse. Schacht signale la blessure à Kernével et le fait qu'il n'a pas d'analgésiques. Kernével arrange un rendez-vous avec Würdernann de l'U-506, qui a de la morphine à son bord, cependant le rendez-vous échoue. Kernével arrange un deuxième rendez-vous, qui échoue lui aussi, puis un troisième qui s'avère infructueux. Les naufrages et les nombreuses transmissions radio pour mettre en place les rendez-vous attirent de nombreux avions de l'armée de terre, de la marine et des garde-côtes et conduisent à des contrôles maritimes stricts dans la Frontière maritime du Golfe, semblables à ceux en vigueur dans la Frontière maritime de l'Est.
Schacht renonce à tenter de retrouver Würdemann et reprend sa route vers le Mississippi. Il a mis le membre de l'équipage blessé dans une couchette d'un officier, a pansé sa blessure purulente et lui a donné des somnifères. Le 06 Mai, il trouve le navire américain de 6759 tonnes "Alcoa Puritan", chargé de bauxite. Schacht le rate avec une torpille, l'attaqué avec son canon de pont de 4.1", puis termine avec une torpille. Le lendemain, il coule le cargo hondurien "Ontario" de 3099 tonnes avec son artillerie. Un jour plus tard, le 08 Mai, il envoie par le fond le cargo norvégien "Torny", d'une capacité de 2424 tonnes, avec une seule torpille. Deux membres d'équipage sont morts; un hydravion de la Marine sauve les vingt-quatre survivants.
Carte de la Kriegsmarine

Insigne de l'U-507

Position du naufrage de l'U-507



U-Boote

Homepage