U-203

'Zirkus Kottmann'


 Type 
VII C
Chantiers de construction
Germania Werft à Kiel
Mise sur cale le 28 Mars 1940
Lancé le 04 Janvier 1941
Mise en service le 18 Février 1941
Affecté à
1.U-Flottille, à Kiel/Brest de Février 1941 au 25 Avril 1943 (Ausbildungsboot/Frontboot)
Commandant
K.L. Rolf MÜTZELBURG de Février 1941 à Septembre 1942
O.L. Hans SEIDEL en Septembre 1942
K.L. Hermann KOTTMANN de Septembre 1942 au 25 Avril 1943
Nombre de patrouilles
- 11 -
Le 30 Avril 1941, l'U-203 est transféré aux Chantiers navals de Kiel pour réparations. En effet, il a eu une collision en plongée avec l'U-68 lors d'exercices en mer Baltique. Le 07 Juin 1941, à 13h30 des locomotives partent pour la France pour amener la 1.U-Flottille à Brest.
Du 05 Juin 1941 au 29 Juin 1941, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. Quand on réalise que les convois sont re-routés pour éviter le groupe "West", stationné entre Terre-Neuve et le Groenland, les U-Boote dont l'U-203 fait partie, sont alors envoyés en formation légèrement relâchée sur une large zone au centre de l'Atlantique Nord. Le 20 Juin 1941, l'U-203 signale le navire de guerre américain U.S.S. "Texas". Il fait partie avec l'U.S.S. "New York" et l'U.S.S. "Arkansas" d'une Task-Force déployée pour aider les britanniques à intercepter le "Lützow". Le "Texas" se trouve alors à 800 nautiques au Sud-Sud-Ouest de l'Islande et à dix nautiques à l'intérieur d'une zone dans laquelle Hitler a autorisé les attaques contre les navires de guerre neutres. MÜTZELBURG part à la chasse du "Texas", se demandant quand même si le navire américain a été loué ou prêté aux britanniques. À ce moment, la politique de Hitler est d'éviter les actes de provocation contre les États-Unis. L'U-203 n'arrive pas à attaquer le navire de guerre américain qui grâce à sa vitesse et ses zig-zag sème son poursuivant. À la suite de cette rencontre Dönitz ordonne à tous les U-Boote de s'abstenir de toute violation de la politique d'Hitler à l'encontre des États Unis. En route pour sa nouvelle position, l'U-203 signale le convoi Halifax 133 (HX 133), le 23 Juin 1941 à 400 nautiques au Sud du Groenland (41° de Longitude Ouest). Ce convoi est composé de quarante neuf navires chargés de cargaisons précieuses, escorté par le destroyer canadien "Ottawa" et quatres corvettes (trois canadiennes et une britannique). C'est ensuite une escorte britannique qui prend le relais à partir de l'Islande. Le 24 Juin 1941, l'U-203 coule un norvégien, au Sud-Sud-Est du Cap Farewell et endommage peut-être un autre bâtiment du convoi. En poursuivant le HX 133, l'U-203 rencontre le convoi OB 336 le matin du 24 Juin 1941. Il lui envoie par le fond deux bâtiments (un britannique et un hollandais) L'U-203 arrive à sa nouvelle base de Saint-Nazaire.
Du 10 Juillet 1941 au 31 Juillet 1941, départ pour l'Atlantique Nord. L'U-203 rejoint d'autres U-Boote positionnés entre le Groenland et l'Irlande. Aucun bâtiment n'est signalé, les U-Boote sont redisposés à partir du 15 Juillet 1941. Deux jours plus tard, un "Condor" du I/KG 40 signale le convoi OB 346 au Nord-Ouest de la Manche. Ce convoi évite une ligne de patrouille formée de treize U-Boote (inclus l'U-203), le 19 Juillet 1941, ainsi que le lendemain. Le même jour, l'U-203 endommage un britannique avec son artillerie à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Ce bâtiment sera coulé par l'U-221 (K.L. Hans TROJER), le 18 Mars 1943 dans l'Atlantique Nord. Le 24 Juillet 1941, l'U-203 et d'autres U-Boote opérant à l'Ouest de l'Irlande sont dirigés vers le convoi OG 69. Ce convoi est composé de vingt six bâtiments marchands, escortés par neuf corvettes et un chalutier armé. Dans les premières heures du 27 Juillet 1941, l'U-203 attaque le convoi et lui coule un britannique, à 800 nautiques au Sud-Ouest du Fasnet. Dans la même attaque, il endommage un autre bâtiment... Le lendemain, c'est deux autres bâtiments qu'il envoie par le fond (un suédois et un britannique). La corvette "Fleur de Lys" contre-attaque et lance des charges de profondeur. L'U-203 s'échappe sans dommage. MÜTZELBURG prétend également qu'il a coulé un autre navire ainsi qu'un destroyer de l'escorte. Ce n'est pas confirmé. Le convoi a perdu pendant toute ces attaques un total de sept bâtiments. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 20 Septembre 1941 au 30 Septembre 1941, départ pour l'Atlantique Est. L'U-203 est dirigé vers le convoi HG 73 qui a quitté Gibraltar le 17 Septembre 1941. Il le trouve dans la nuit du 24 au 25 Septembre 1941, mais il ne peut attaquer avant les premières minutes du 26 Septembre 1941. Il lui coule trois bâtiments (un norvégien et deux britanniques). N'ayant plus de torpilles il rentre en France. Arrivée à Brest.
Du 18 Octobre 1941 au 12 Novembre 1941, départ de Brest pour l'Atlantique Nord. L'U-203 patrouille dans une zone située au Nord-Est de Terre-Neuve quand il est dirigé, le 21 Octobre 1941, vers le convoi Slow Convoy 89 (SL 89), à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Arrivé sur zone, il est obligé de plonger à cause de l'escorte du convoi. Le convoi perd deux bâtiments coulés par l'U-82. C'est le premier U-Boot à avoir signalé le convoi. Les sous-marins continuent vers l'Ouest et à partir du 27 Octobre 1941 forment une ligne de patrouille. Le groupe "Schlagetot" se forme au Nord-Est de Terre-Neuve. Il fait ensuite mouvement vers le Sud à partir du 30 Octobre 1941. Le 01 Novembre 1941, il se dirige vers le Slow Convoy 52 (SC 52), signalé le même jour par l'U-374 (O.L. Unno von FISCHEL) près de Belle-Îsle (Canada). Le convoi est composé de trente six bâtiments. Il est parti de Sydney (Nouvelle Écosse), le 29 Octobre 1941 escorté par neufs navires de guerre canadiens. Le groupe "Schlagetot" et d'autres U-Boote sont redéployés et forment le groupe "Raubritter". L'U-203 attaque le convoi, le 03 Novembre 1941 et lui coule deux bâtiments britanniques, à l'Est-Nord-Est de Belle-Îsle (Canada). L'opération continue jusqu'à ce que le contact soit perdu durant la nuit du 04 au 05 Novembre 1941, quand le convoi s'abrite dans le détroit de Belle-Îsle. Il a perdu en tout cinq bâtiments. L'U-203 retourne en France. Arrivée à Brest.
Du 25 Décembre 1941 au 29 Janvier 1942, départ de Brest pour la zone de Gibraltar. L'U-203 fait partie des six U-Boote destinés pour des opérations en Méditerranée. Au lieu de cela ils sont réunis près des Açores dans le groupe "Seydlitz". Le 02 Janvier 1942, le groupe est scindé. L'U-84, l'U-203 et l'U-552 (K.K. Erich TOPP) reçoivent l'ordre de rejoindre la zone de Terre-Neuve. L'U-203 patrouille entre de St John et Halifax. Le 15 Janvier 1942, il envoie par le fond un bateau de pêche portugais, à l'Est du Cap Race. Deux jours plus tard, il coule un norvégien au Sud de Cap Breton (Nouvelle Écosse). Le 21 Janvier 1942, il torpille et endommage un canadien au Sud du Cap Race et dans les premières du 22 Janvier 1942 il coule un chalutier armé anti-sous-marins américain, dans la même zone. Arrivée à Brest.
Du 12 Mars 1942 au 30 Avril 1942, départ de Brest pour l'Atlantique Ouest. L'U-203 fait partie d'une des vagues de U-Boote qui va patrouiller sur les côtes U.S.. C'est l'Opération Paukenschlag. Il est ravitaillé en route par l'U-A aux alentours du 23 Mars 1942 dans l'Ouest des Açores. L'U-203 rencontre un convoi non identifié en passant dans les eaux canadiennes le 25 Mars 1942, mais son attaque est déjouée par des charges de profondeur lancées par l'escorte. Sur cinq jours en Avril 1942, il torpille quatre bâtiments : le 10 Avril un pétrolier britanniques avec à son bord du carburant pour avion, près du Cap Hatteras; le lendemain il endommage un pétrolier américain à l'Est du Cap Lookout transportant 68000 barrils de gas-oil et d'essence(11); le 12 Avril il endommage un pétrolier panaméen près du Cap Fear (12); le 14 Avril 1942 il coule un britannique près du Cap Hatteras. Retour vers la France. Arrivée à Brest à 11h30, le dernier jour du mois d'Avril 1942.
Du 06 Juin 1942 au 04 Juin 1942, départ de Brest, arrivée à Brest.
Du 04 Juin 1942 au 29 Juillet 1942, départ de Brest pour l'Atlantique Ouest. L'U-203 se dirige vers une zone située à l'Est des Bahamas. En route il est ravitaillé par l'U-459 aux environs du 24 Juin 1942, à l'Ouest des Açores. L'U-203 envoie par le fond deux bâtiments par torpilles et artillerie, le 26 Juin 1942 à 400 et 450 nautiques à l'Est-Nord-Est de Porto-Rico. Deux jours plus tard, il coule un américain par torpillerie et artillerie au Nord-Nord-Est d'Anguilla (Leeward Islands). L'U-203 fait mouvement vers le Sud. Le 09 Juillet 1942, il envoie par le fond un britannique près de Tobago. Deux jours plus tard, il torpille et coule un pétrolier panaméen. Retour vers la France. Arrivée à Brest.
Du 27 Août 1942 au 10 Septembre 1942, départ de Brest pour l'Atlantique Ouest. L'U-203 se trouve au Sud-Ouest des Açores, le 11 Septembre 1942. Le commandant et quelques hommes d'équipage se baignent le long du bord. MÜTZELBURG plonge de la passerelle lorsque l'U-Boot roule, le commandant heurte le ballast et se tue. Son corps est remis à la mer, le lendemain. C'est le I.WO, l'O.L. Hans SEIDEL qui prend le commandement de l'U-203 et qui le ramène à sa base. Arrivée à Brest.
Du 15 Octobre 1942 au 06 Novembre 1942, départ de Brest à 17h00, pour l'Atlantique. L'U-203 fait partie des huit U-Boote rassemblés à l'Est des Açores. A partir du 23 Octobre 1942, ils forment le groupe "Streitaxt" qui s'étire depuis Freetown jusqu'aux Canaries. Le 27 Octobre 1942, l'U-409 signale le Slow Convoy 125 (SL 125), à l'Ouest des Canaries. Ce convoi est composé de quarante deux bâtiments marchands, dont quelques transports de troupes. Son escorte comprend, un sloop, quatre corvettes et un chalutier armé anti-sous-marins. Vraiment une escorte inadéquate... En route, le sloop et le chalutier sont appelés pour une autre mission... Tôt le 29 Octobre 1942, l'U-203 envoie par le fond par torpille et artillerie un britannique, au Sud-Ouest de Madère. Ce bâtiment a été endommagé quelques heures plus tôt par l'U-509. Le lendemain, il coule un autre britannique, à l'Ouest-Nord-Ouest de Madère, endommagé précédemment par l'U-509 et l'U-659. La poursuite du convoi SL 125 se termine le 01 Novembre 1942 à l'Ouest de Lisbonne, avec onze bâtiments coulés et un autre endommagé. Arrivée à Lorient.
Du 06 Décembre 1942 au 07 Janvier 1943, départ pour l'Atlantique Nord. L'U-203 se positionne dans une zone située à l'Ouest de l'Irlande. Il rejoint d'autres U-Boote et après une opération contre le convoi Halifax 217 (HX 217), ils forment le groupe "Raufbold". Le convoi HX 217 est formé de trente bâtiments de commerce, il est accompagné par le British Escort Group 6 constitué du destroyer "Frame", du destroyer polonais "Burza", de quatre corvettes (trois norvégiennes et une britannique). Le 15 Décembre 1942, l'U-609 (K.L. Klaus RUDLOFF) signale le convoi ON 153 dans le centre de la ligne de patrouille. Ce convoi est composé de trente huit bâtiments marchands accompagné du British Group B-7 composé de sept navires de guerre :le destroyer "Firedrake", le "Chesterfield, et cinq corvettes britanniques. Le lendemain matin, un bâtiment est coulé et un autre endommagé par l'U-610 (K.L. Walter Freiherr von FREYBERG-EISENBERG-ALLMENDIGEN). Une mauvaise météo au Sud-Ouest de l'Irlande met fin à l'opération le 21 Décembre 1942. Le convoi aura encore perdu un autre bâtiment et un destroyer (H.M.S. "Firedrake"). L'U-203 ne rapporte aucun succès. Le 24 Décembre 1942, l'U-203, l'U-356 (O.L. Günther RUPPELT) et l'U-664 (O.L. Adolf GRAEF) rejoignent le groupe "Spitz" formé dans l'Est de l'Atlantique. L'U-664 signale le convoi ONS 154 le 26 Décembre 1942. Ce convoi est composé de quarante quatre bâtiments marchands, du bateau de sauvetage "Toward", et du CAM des Forces françaises Libres H.M.S. "Fidelity" (ex "Le Rhin"). L'escorte est formée par le Canadian group C-1 (destroyer HMCS "St Laurent", les corvettes "Battleford", "Chilliwack", "Napanee", "Shediac" et "Orillia"). Les groupes "Spitz" et "Ungestüm" sont de nouveau redéployés. Le 28 Décembre 1942, l'U-203 lance une attaque à la torpille, sans aucun succès. Retour à Brest.
Du 03 Avril 1942 au 25 Avril 1942, départ de Brest pour l'Atlantique Nord. L'U-203 rejoint le groupe "Lerche", le 11 Mars 1943, au Sud-Est du Groenland qui forme une ligne de patrouille pour intercepter le convoi Halifax 232 (HX 232). Le convoi passe à travers la ligne le même jour et des attaques sont lancées durant la nuit du 11 au 12 Avril 1942. Trois bâtiments sont coulés, mais d'autres attaques ont été empêchés par un harcèlement constant des U-Boote par les avions. L'U-203 n'attaque pas le convoi. Lorsque des U-Boote du groupe "Lerche" partent se ravitailler, l'U-203 rejoint le groupe "Meise", à l'Est de Terre-Neuve. à partir du 17 Avril 1942. Le groupe fait mouvement à la recherche de convois. Deux convois sont signalés le 21 Avril 1942, l'Halifax 234 (HX 234) et l'ONS 3. Le groupe se divise. L'U-203 et quatre autres U-Boote poursuivent l'ONS 3. Trois bâtiments du convoi sont coulés, le 21 Avril 1942, mais le soir le brouillard et des tempêtes de neige font perdre le contact. Quand il n'a pas été retrouvé deux jours plus tard, l'opération est annulée. Le 25 Avril 1942 sur la route du retour, l'U-203 est repéré à 600 nautiques au Sud du Cap Farewell par un "Swordfish" du Sqn 811 (FAA) du H.M.S "Biter". L'appareil lance deux charges de profondeur et appelle le destroyer H.M.S. "Pathfinder". Cinq charges de profondeur sont lancées en deux heures de temps. L'U-203 est obligé de faire surface et est coulé au canon.
Navire(s) coulé(s)
22 + 4 endommagés + 1 patrouilleur -
24 Juin 1941 à 03h31 : M.V. "Solöy" (cargo à moteur de 4402 tonnes du convoi HX 133), carreau AK 4710, torpille - 54°39'N 39°43'O - (1)
24 Juin 1941 à 11h08 : M.V. "Kinross" (cargo à moteur de 4956 tonnes du convoi OB 336), carreau AK 4470, torpille - 55°23'N 38°49'O -
24 Juin 1941 à 11h10 : S.S. "Schie" (cargo à vapeur de 1967 tonnes du convoi OB 336), carreau AK 4470, torpille - 55°23'N 38°49'O -
20 Juillet 1941 : S.S. "Canadian Star" (cargo à moteur de 8293 tonnes), carreau BE 16, artillerie - 49°15'N 21°O - endommagé - (2)
27 Juillet 1941 à 02h54 : S.S. "Hawkinge" (cargo à vapeur de 2475 tonnes du convoi OG 69), carreau BE 8295, torpille - 44°55'N 17°44'O - (3)
27 Juillet 1941 à 02h54 : carreau BE 8295, torpille (3)
28 Juillet 1941 à 21h27 : S.S. "Norita" (cargo à vapeur de 1516 tonnes du convoi OG 69), carreau CG 1784, torpille - 40°10'N 15°30'O - (4)
28 Juillet 1941 à 21h27 : S.S. "Lapland" (cargo à vapeur de 1330 tonnes du convoi OG 69), carreau CG 1784, torpille - 40°10'N 15°30'O - (4)
26 Septembre 1941 à 00h31 : S.S. "Varangberg" (cargo à vapeur de 2842 tonnes du convoi HG 73), carreau BE 4156, torpille - 47°50'N 24°50'O - (5)
26 Septembre 1941 à 00h31 : S.S. "Avoceta" (cargo à vapeur de 3442 tonnes du convoi HG 73), carreau BE 4156, torpille - 47°50'N 24°50'O - (5)
26 Septembre 1941 à 00h31 : S.S. "Cortes" (cargo à vapeur de 1374 tonnes du convoi HG 73), carreau BE 4156, torpille - 47°50'N 24°50'O - (5)
03 Novembre 1941 à 18h28 : S.S. "Empire Gemsbuck" (cargo à vapeur de 5626 tonnes du convoi SC 52), carreau AJ 7442, torpille - 52°18'N 53°05'O -
03 Novembre 1941 à 18h28 : S.S. "Everoja" (cargo à vapeur de 4830 tonnes du convoi SC 52), carreau AJ 7442, torpille - 52°18'N 53°05'O -
15 Janvier 1942 à 11h34 : M.V. "Catalina" (bateau de pêche à moteur de 632 tonnes), carreau BB 6652, torpille - 47°N 52°O - (6)
17 Janvier 1942 à 11h21 : S.S. "Octavian" (cargo à vapeur de 1345 tonnes), carreau BB 6655, torpille - 45°N 60°O- (7)
17 Janvier 1942 à 11h21 : "Kolkhoznik" (cargo de 3879 tonnes) - 47°23'N 63°39'O- (7)
21 Janvier 1942 à 18h43 : M.V. "North Gaspe" (transport de l'U.S. Army de 888 tonnes), carreau BB 6628, torpille - 46°33'N 53°04'O - endommagé -
22 Janvier 1942 à 01h16 : "Rosemonde" (chalutier armé anti-sous-marins de 364 tonnes), carreau BB 6624, torpille - Cape Race -
10 Mars 1942 à 03h47 : M.V. "San Delfino" (pétrolier à moteur de 8072 tonnes), carreau CA 7965, torpille - 35°35'N 75°06'O -
11 Mars 1942 à 13h20 : S.S. "Harry F. Sinclair Jr" (pétrolier à vapeur de 6151 tonnes), carreau DC 1193, torpille - 34°25'N 76°30'O - endommagé -
12 Mars 1942 à 06h26 : Cargo à vapeur de 5032 tonnes, carreau DC 1175, torpille (8)
12 Mars 1942 à 07h06 : M.V. "Stanvac Melbourbe" (pétrolier à moteur de 10013 tonnes), carreau DC 1177, torpille - 33°53'N 77°29'O - endommagé - (8)
14 Mars 1942 à 15h15 : S.S. "Empire Trush" (cargo à vapeur de 6160 tonnes), carreau CA 7968, torpille - 35°08'N 75°18'O -
26 Juin 1942 à 23h17 : M.V. "Putney Hill" (cargo à moteur de 5216 tonnes), carreau DO 3862, torpille + artillerie - 24°20'N 63°16'O -
26 Juin 1942 à 23h27 : S.S. "Pedrinhas" (cargo à vapeur de 3666 tonnes), carreau DO 9195, torpille + artillerie - 23°07'N 62°06'O - (9)
28 Juin 1942 à 15h38 : S.S. "Sam Houston" (cargo à vapeur de 7176 tonnes, carreau DO 9734, torpille + artillerie - 19°21'N 62°22'O -
09 Juillet 1942 à 23h05 : M.V. "Cape Verde" (cargo à moteur de 6914 tonnes), carreau EE 7475, torpille - 11°32'N 60°17'O -
11 Juillet 1942 à 03h52 : S.S. "Stanvac Palembang" (pétrolier à vapeur de 10013 tonnes), carreau ED 9694, torpille + artillerie - 11°28'N 60°23'O -
29 Octobre 1942 à 04h52 : M.V. "Hopecastle" cargo à moteur de 5178 tonnes, traînard du convoi SL 125), carreau DH 5142, torpille - 31°39'N 19°35'O -
30 Octobre 1942 à 04h16 : S.S. "Corinaldo" (cargo à vapeur de 7131 tonnes, traînard du convoi SL 125), carreau DH 2549, torpille pour coup de grâce + artillerie - 33°20'N 18°12'O - (10)
Date de perdition
25 Avril 1943
Causes
Charges de profondeur du "Swordfish" 'L' du Sqn 811 (FAA) et charges de profondeur du H.M.S. "Pathfinder" (Cdr E.A. GIBBS)
Atlantique Nord au Sud du Cap Farewell
- 55°05'N 42°25'O -
Victimes
10 victimes (11 selon une autre source), 39 rescapés dont le Commandant (deviennent prisonniers de guerre)
Notes
1) L'U-203 tire deux torpilles sur un bâtiment de 1500 tonnes. La première touche le but mais n'explose pas et la seconde se perd, mais touche une autre cible plus loin. L'explosion d'une troisième torpille est entendue. Toutefois, seul le "Solöy" est touché et coulé.
2) Le "Canadian Star" évite une salve de deux torpilles tiré par l'U-126 (K.K. Ernst BAUER) à 02h42, mais il est ensuite endommagé par canon... Le KTB de l'U-203 ne mentionne pas une attaque contre un navire le 20 Juillet 1941 !!
3) L'U-203 observe un navire qui coule immédiatement. Un deuxième bâtiment est abandonné et coule après 20 minutes.
4) L'U-203 est obligé de plonger après l'attaque et n'entend qu'une explosion. L'escorte lui lance des charges de profondeur.
5) L'U-203 tire quatre torpilles, voit une coup au but et entend trois détonations lors de sa plongée. Il donne le coup de grâce à un pétrolier endommagé à 06h34.
6) L'U-203 pense avoir coulé un navire de munitions, car lorsque le "Catalina" a coulé il y a eu une explosion sous-marine...
7) Le cargo soviétique "Kolkhoznik" a été endommagé par torpille, mais ce n'est pas clair au niveau du sous-marin responsable. Il est possible que l'U-203 ait touché un cargo et que cela ne soit pas le "Octavian". Celui-ci a été porté disparu après le 16 Janvier 1942 dans cette zone. Carreau BB 6655 - 46°57'N 52°45'O -
8) La torpille tirée par l'U-203 sur le "Delvalle" (le bâtiment a été identifié par le XB-Dienst) explose quand elle touche le "Stanvac-Melbourne", qui est lourdement endommagé. Le "Dalvalle" est coulé par l'U-154 (K.K. Walter KÖLLE), le même jour à 06h57.
9) Le "Pedrinhas" est armé d'un canon de 120 mm. Ce fait est signalé par l'U-203.
10) Le "Corinaldo" est endommagé par une torpille de l'U-509 et deux tentatives de coup de grâce par l'U-659. Il est finalement coulé par l'U-203 par torpille et artillerie.
11) Le "Harry F. Sinclair Jr" dérive pendant quatre jours avant d'être pris en remorque pour Baltimore. Il y sera réparé.
12) Le "Stanvac Melbourbe" est coulé par l'U-515 le 12 Septembre 1942, à l'Est de Trinité.
Carte de la Kriegsmarine

Insigne de l'U-203
Insigne de l'U-203
Insigne de l'U-203

Position du naufrage de l'U-203


U-Boote U-204

Homepage