U-219



 Type 
X-B
Chantiers de construction
Germania Werft à Kiel
Mise sur cale le 31 Mai 1941
Lancé le 06 Octobre 1942
Mise en service le 12 Décembre 1942
Affecté à
4.U-Flottille, à Stettin de Décembre 1942 à Juillet 1943 (Ausbildungsboot)
12.U-Flottille, à Bordeaux de Juillet 1943 à Septembre 1944 (Versuchboot)
33.U-Flottille, à Penang/Batavia (Frontboot mit überwiegendemEinsatz für Transportunternehmungen)
Commandant
K.K. Walter BURGHAGEN de Décembre 1942 au 05 Mai 1945
Nombre de patrouilles
- 3 -
Du 05 Octobre 1943 au 09 Octobre 1943, départ de Kiel, arrivée à Bergen
Du 17 Octobre 1943 au 01 Janvier 1944, départ de Bergen pour ravitaillements de U-Boote. L'U-219 croise dans l'Atlantique Nord et le 26 Octobre 1943, il ravitaille l'U-91 (K.L. Heinz HUNGERSHAUSEN) à 500 nautiques à l'Est de Terre-Neuve. Il fait route ensuite vers le Sud et le 10 Novembre 1943 il ravitaille l'U-170 (K.L. Günther PFEFFER) sur les Côtes du Brésil. Il croise ensuite dans le Centre Atlantique et ravitaille l'U-510 (K.L. Alfred EICK) à l'Ouest des îles du Cap Vert, le 24 Novembre 1943. Cinq jours plus tard, le 29 Novembre 1943, c'est l'U-103 (K.L. Gustav-Adolf JANSSEN) qu'il ravitaille près de Freetown. Un rendez-vous est arrangé avec l'U-172 (O.L. Hermann HOFFMANN) à 1000 nautiques au Nord-Nord-Ouest des îles du Cap Vert. Ils se retrouvent le 12 Décembre 1943 et le ravitaillement est entrain de se dérouler, lorsqu'un "Avenger" (Lt E.C. GAYLORD) du VC-19 du porte-avions U.S.S. "Bogue" les repère. Ils ne se trouvent qu'à quarante nautiques de la force navale qui est à la recherche de l'U-219, grâce aux décodages des messages allemands. Les deux U-Boote plongent en catastrophe. Ils reçoivent des charges de profondeur. Seul l'U-172 est endommagé, il sera coulé le lendemain. L'U-219 arrive à Bordeaux.
Du 30 Avril 1944 au 22 Mai 1944, départ de Bordeaux en passant par La Pallice, pour Pénang. Il a embarqué à son bord une station radio entière pour Kobé, des pièces de rechanges pour réparer les diesels et une station d'équilibrage de torpilles pour Pénang, des approvisionnements pour l'hôpital et un équipement pour la station radio allemande de Singapour, des pièces de rechanges pour "Arado Ar 196" et des barres d'aluminium, du verre et du mercure dans des flacons en aciers. Il est également chargé avec des provisions pour trois ou quatre mois. Le transit entre Bordeaux et La Pallice va permettre d'effectuer des tests de plongée en pleine charge. Un type XB n'a jamais avant embarqué autant de cargaison et ses performances dans ces conditions sont inconnues. Les essais sont une quasi catastrophe dit le I.WO Hans-Joachim KRUG « À la première plongée, le bateau a coulé comme une pierre. Seul l'ingénieur de la flottille expérimenté a réussi à nous faire remonter à la surface après cinq heures épuisantes de manoeuvres». Arrivée à La Pallice où il entre dans une des alvéoles. La mission est annulée et la cargaison est débarquée. L'U-219 retourne à Bordeaux.
Du 22 Août 1944 au 11 Décembre 1944, départ de Bordeaux pour l'Extrême-Orient. Il est maintenant équipé d'un Schnorchel. Il remonte la Gironde accompagné par l'U-180 (O.L. Rolf RIESEN) et l'U-195 (O.L. Friedrich STEINFELDT) jusqu'au Golfe de Gascogne. Un "Sunderland" et un "Mosquito" les découvrent. Il y a un échange d'artillerie entre les trois U-Boote et les deux appareils britanniques, sans aucun résultat d'un côté comme de l'autre. Quelques temps plus tard les U-Boote plongent et se dirigent vers leurs lieux de patrouille. L'U-219 se dirige vers la Malaisie. BURGHAGEN rencontre des problèmes avec son Schnorchel. Les techniciens du bord arrivent à le réparer. Le 28 Septembre 1944, l'U-219 doit être ravitaillé l'U-1062 (O.L. Karl ALBRECHT), parti de Pénang le 15 Juillet 1944, avec 105 tonnes de cargaison pour l'Allemagne. Le rendez-vous est fixé à 600 nautiques à l'Ouest-Sud-Ouest des îles du Cap Vert. Les messages entre le B.d.U. et l'U-Boot sont interceptés et une force alliée se dirige vers la zone prévue. Elle coule l'U-1062. Il n'y a aucun survivant. L'U-219 arrive sur les lieux quelques temps après. Il y reste deux jours et découvre des débris, des traces d'huile, etc... Deux appareils, un "Avenger" (Lt W.R. GILLESPIE) et un "Wildcat" du VC-9 de l'U.S.S. "Tripoli" découvrent l'U-219 et l'attaquent. La flak du bord ouvre également le feu et abat l'Avanger. L'équipage de l'appareil est tué lors de l'action. Deux autres appareils attaquent l'U-Boot mais sans causer de dégât. Après quelques autres péripéties, l'U-219 arrive à Batavia.
Navire(s) coulé(s)
- 0 -
Notes
Le 06 Mai 1945, l'U-219 est saisi par la Marine Impériale Japonaise, à Batavia et prend le numéro I-505.
Il est repris en Août 1945, toujours à Batavia, par les alliés.
Il est ferraillé en 1948.
Carte de la Kriegsmarine


Insigne de l'U-219

U-220

Homepage