U-402

'Bommel'


 Type 
VII C
Chantiers de construction
Dantziger Werft à Dantzig
Mise sur cale le 22 Avril 1940
Lancé le 28 Décembre 1940
Mise en service le 21 Mai 1941
Affecté à
3.U-Flottille, à Kiel/La Pallice de Mai 1941 au 13 Octobre 1943 (Ausbildungsboot/Frontboot)
Commandant
K.K. Freiherr Siegfried von FORSTNER du 21 Mai 1941 au 13 Octobre 1943.
Nombre de patrouilles
- 8 -
Du 26 Octobre 1941 au 09 Décembre 1941, départ de Kiel pour une zone située au Sud de l'Islande. À partir du 04 Novembre 1941, l'U-105 (K.L. Georg SCHEWE), l'U-402, l'U-434 (K.K. Wolfgang HEYDA) et l'U-574 (O.L. Dietrich GENGELBACH) reçoivent l'ordre de rejoindre une zone située au Sud de l'Islande pour appuyer une sortie du cuirassé de poche "Admiral Scheer". L'opération "Scheer" n'a pas eu lieu et à partir du 13 Novembre 1941 les quatre U-Boote font mouvement vers l'Ouest, vers le Cap Race. Cinq jours plus tard, l'U-402 rejoint le groupe "Störtebecker" dans le centre de l'Atlantique Nord, pour opérer contre le convoi OS 11. Le groupe forme une ligne de patrouille à partir du 18 Novembre 1941, elle s'étend sur 500 nautiques entre l'Irlande et les Açores. Le convoi OS 11 est re-routé et évite la ligne de patrouille... Le lendemain, le groupe est scindé en trois groupes : "Gödecke", "Benecke" et "Störtebecker" pour intercepter le convoi OG 77. Le 22 Novembre 1941, après que les groupes se soient formés, tous les U-Boote ayant assez de carburant reçoivent l'ordre de rejoindre une zone près de Gibraltar ou d'entrer en Méditerranée. Le 25 Novembre 1941, seulement trois U-Boote sont restés dans l'Atlantique Nord, l'U-69 (K.L. Wilhelm ZAHN), l'U-201 (K.L. Adalbert SCHNEE) et l'U-402. Ils forment le groupe "Letzte Ritter" pour opérer contre le convoi OG 77. Le convoi quitte la Grande-Bretagne le 26 Novembre 1941 et est signalé par un appareil de la 'Luftwaffe' deux jours plus tard. Le groupe est dirigé vers lui. L'OG 77 n'est pas trouvé et le 01 Décembre 1941, à court de carburant, les U-Boote rejoignent leurs bases. L'U-402 arrive à Saint-Nazaire.
Du 11 Janvier 1942 au 11 Février 1942, départ de Saint-Nazaire pour l'Ouest de Gibraltar. L'U-402 est accompagné de l'U-581 (K.L. Werner PFEIFER). Le 16 Janvier 1942, ils rencontrent un convoi de transports de troupes au Nord-Est des Açores. Ce convoi est composé de cinq vapeurs escortés seulement d'un destroyer. L'U-402 torpille et endommage un britannique (avec 1000 hommes de troupe à bord) qui arrive à rejoindre le port de HORTA (Açores). Le 02 Février 1942, le "Llangibby Castle" après avoir effectué des réparations sommaires reprend la mer escorté par trois navires. L'U-402, l'U-572 (O.L. Heinz KUMMETAT) et l'U-581 (K.L. Werner PFEIFER), en opération entre les Açores et Gibraltar, reçoivent l'ordre de l'attaquer. Leurs efforts entre le 02 et le 04 Février 1942 sont sans succès. L'U-581 est même coulé le 02 Février 1942. Arrivée de l'U-402 à Saint-Nazaire.
Du 26 Mars 1942 au 20 Mai 1942, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Ouest. L'U-402 est un des douze U-Boote qui participent à la cinquième vague de l'Opération Paukenschlag. Le 13 Avril 1942, en route vers sa zone de patrouille, l'U-402 envoie par le fond un britannique à quelques 550 nautiques du Sud Cap Race. À partir de mi-Avril 1942, il opère à 300 nautiques à l'Est d'Hatterras (Caroline du Nord). Plus tard dans le mois, il fait mouvement vers le Sud et dans les premières heures du 30 Avril 1942 torpille et coule un soviétique près du Cap Lookout (Caroline du Nord). Ce cargo convertit en pétrolier était sur ballast, venait de New York et se dirigeait vers Matanzas (Cuba).Le 02 Mai 1942, il envoie par le fond un yacht de patrouille à l'Ouest du Cap Clear. Le tir de ses deux torpilles font exploser des charges de profondeur embarqués sur le yacht. Il n'y a seulement que deux survivants sur soixante et onze hommes d'équipage. Les deux survivants sont recueillis par l'U-402. L'U-402 repart vers la France. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 16 Juin 1942 au 05 Août 1942, départ de Saint-Nazaire pour les côtes U.S.. Le 30 Juin 1942, il est ravitaillé par l'U-460 (K.L. Friedrich SCHÄFER) dans le centre de l'Atlantique Nord. Courant Juillet 1942, il patrouille à l'Est du Cap Hatteras, mais sans succès. À cette époque un système de convois efficace est en place et la défense anti-sous-marins est très efficace. Le 14 Juillet 1942, il est repéré par un appareil des Cost Guard près du Cap Hatteras. Il est endommagé par des charges de profondeur, mais peut quand même s'échapper. Il est l'un des sept derniers U-Boote à opérer au large de la côte Est américaine. Le 19 Juillet 1942, les U-Boote restant dans ces eaux reçoivent l'ordre de les quitter. Arrivée à La Pallice.
Du 04 Octobre 1942 au 20 Novembre 1942, départ pour l'Atlantique Nord. L'U-402 rejoint le groupe "Panther" dans l'Ouest de l'Irlande. Le 16 Octobre 1942, les douze U-Boote du groupe se trouvant au Sud de la ligne de patrouille et dix autres du groupe "Wotan" reçoivent l'ordre d'attaquer le convoi ON 137, signalé par l'U-704 (K.L. Horst KESSLER). Le temps se gâte et l'U-704 perd le contact après avoir été endommagé. Les U-Boote partent à la recherche du convoi mais ne le trouvent pas. Un coup de vent arrive le 17 Octobre 1942 empêchant toutes attaques. Les U-Boote du groupe "Wotan" retournent à leurs bases le lendemain. Le 19 Octobre 1942, l'opération se termine. L'U-402 et le groupe "Panther" font mouvement vers l'Ouest et forment une nouvelle ligne de patrouille et prennent le nom de groupe "Veilchen" et se positionnent à 400 nautiques de Terre-Neuve le 24 Octobre 1942. Six jours plus tard, l'U-522 (K.L. Herbert SCHNEIDER) signale le convoi SC 107, au Sud du Cap Race. Le groupe reçoit l'ordre de l'attaquer. Le convoi est de nouveau signalé par l'U-381 (K.L. Graf Wilhelm-Heinrich von PÜCKLER und LIMPURG). L'U-402 et l'U-704 se rapproche du convoi, mais son chassés par l'escorte. Dans les premières heures du 02 Novembre 1942, l'U-402 passe à l'attaque et coule quatre bâtiments (2 britanniques, 1 grec et un autre britannique). Il attaque et endommage un autre britannique qui est coulé plus tard par l'U-84 (K.L. Horst UPHOFF) (voir note n°1). Trois jours plus tard, les U-Boote sont chassés par un "Liberator" du Sqn 120. D'autres arrêtent leur patrouille par manque de carburant ou de torpilles. L'opération se termine le 06 Novembre 1942. Pendant l'action, quinze bâtiments sont envoyés par le fond et deux U-Boote sont perdus (l'U-132 (K.L. Ernst VOGELSANG), le 05 Novembre 1942 et l'U-658 (K.L. Hans SENKEL). Quelques temps après le 08 Novembre 1942, l'U-402 est ravitaillé par l'U-117 (K.K. Hans-Werner NEUMANN), au Nord-Ouest des Açores pour retour à la base. Arrivée à La Pallice.
Du 14 Janvier 1943 au 23 Février 1943, départ pour l'Atlantique Nord. L'U-402 rejoint le groupe "Landsknecht", à l'Ouest de l'Irlande. Après avoir attendu une semaine sur zone et n'ayant vu aucun convoi le groupe est dissous le 28 Janvier 1943. L'U-402 et d'autres U-Boote constituent le groupe "Pfeil". Le 02 Février 1943, ils forment une ligne de patrouille pour intercepter les convois SC. La ligne fait mouvement vers le Sud-Ouest, vers Terre-Neuve. Le 04 Février 1943, le convoi SC 118 est signalé par l'U-187 (K.L. Ralph MÜNNICH). Le convoi passe au milieu de la ligne de patrouille. Cinq U-Boote du groupe "Haudegen" reçoivent l'ordre de rejoindre le groupe "Pfeil" pour attaquer le convoi. De bonne heure le matin du 07 Février 1943 l'U-402 commence les premières attaques. Ils envoient par le fond six bâtiment (un britannique, un américain, deux britanniques, un américain et un grec) et endommage un norvégien. Le lendemain, il envoie par le fond un autre britannique du même convoi. N'ayant plus aucune torpille, l'U-402 reçoit l'ordre de suivre le convoi. Il est surpris en surface durant la nuit par deux bâtiments d'escorte du convoi qui l'obligent à plonger. Ils lui envoient sept charges de profondeur qui l'endommagent fortement. Durant cette opération contre le convoi SC 118, onze bâtiments sont coulés et deux U-Boote sont envoyés par le fond, l'U-187 (K.L. Rolf MÜNNICH) et l'U-609 (K.L. Klaus RUDLOFF). Il est possible que le 12 Février 1943, l'U-402 ait été ravitaillé par l'U-460. Arrivée à La Pallice.
Du 21 Avril 1943 au 26 Mai 1943, départ de La Pallice pour l'Atlantique Nord. Le 04 Mai 1943 l'U-402 rejoint le groupe "Amsel 1" qui forme une ligne de patrouille à l'Est de Terre-Neuve, sur le chemin du convoi ONS 5. Pendant la nuit du 04 au 05 Mai 1943 onze U-Boote des groupes "Amsel 1", "Amsel 2" et "Fink" localisent le convoi et des attaques sont lancées provoquant la dispersion du convoi en plusieurs parties. Le 05 Mai 1943 en fin d'après-midi, un brouillard s'étend sur la zone où se trouve le convoi, le contact est perdu. Après quelques contacts très brefs pris dans les premières heures du 06 Mai 1943, l'opération est abandonnée. Douze bâtiments du convoi sont envoyés par le fond ainsi que cinq U-Boote : l'U-192 (O.L. Werner HAPPE), l'U-638 (K.L. Oskar STAUDINGER), l'U-125 (K.L. Ulrich FOLKERS), l'U-531 (K.L. Herbert NECKEL) et l'U-438 (K.L. Heinrich HEINSOHN). Le lendemain, les groupes "Amsel 1" et "Amsel 2" et quelques U-Boote du groupe "Fink" forment le groupe "Elbe", à l'Est de Terre-Neuve pour attaquer deux convois. Le nouveau groupe reçoit l'ordre de se diriger vers le Sud-Ouest pour intercepter le convoi Halifax 237 (HX 237). On s'aperçoit alors que ce convoi est vraiment trop loin du groupe et ce dernier reçoit l'ordre de rejoindre à haute vitesse le convoi plus lent SC 129. Ce convoi est composé de vingt-six bâtiments marchands escortés par le British Escort Group B-2. Le groupe "Elbe" et "Rhein" se combinent et forment le groupe "Elbe 1" et "Elbe 2". Pendant la formation du groupe le convoi SC 129 passe la ligne de patrouille. Dans la soirée du 11 Mai 1943, en une seule attaque de l'U-402 envoie par le fond un britannique et un norvégien, au Nord-Ouest des Açores. Les deux groupes restent en contact avec le convoi jusqu'au 12 Mai 1943, mais onze U-Boote sont obligés de rompre le contact à cause de l'escorte. Quelques autres U-Boote sont endommagés et l'U-186 (K.L. Siegfried HEDEMANN) est envoyé par le fond. Le 14 Mai 1943, lorsque le porte-avions d'escorte H.M.S. "Biter" rejoint l'escorte du convoi, l'opération se termine. Vers le 15 Mai 1943, l'U-402 est ravitaillé par l'U-459 (K.K. Georg von WILAMOWITZ-MÖLLENDORF) au Sud-Est du Groenland. Arrivée à La Pallice.
Du 26 Août 1943 au 27 Août 1943, départ de La Pallice, puis retour.
Du 04 Septembre 1943 au 13 Octobre 1943, départ de La Pallice pour l'Atlantique. Le 20 Septembre 1943, il rejoint le groupe "Leuthen" au Sud-Sud-Ouest de l'Islande pour intercepter les convois ONS. Le groupe est rejoint par six autres U-Boote au Nord des Açores. Ils sont ensuite ravitaillés et font route vers les Nord pour rejoindre leurs places dans la ligne de patrouille. Le secret est maintenu dans la mesure du possible afin d'empêcher que les Alliés connaissent la présence des U-Boote. Cependant, le 19 Septembre 1943, l'U-341 (O.L. Dietrich EPP) est repéré entrain de plonger, est attaqué et coulé par un appareil canadien près de la ligne de patrouille des U-Boote. Le lendemain matin, lorsque le groupe "Leuthen" est en position, l'ON 202 est signalé. Quatre U-Boote passent à l'attaque, mais un seul peut mener une attaque en plongée. Dans la matinée,le contact est perdu à cause d'une forte escorte de surface et aérienne. L'ON 202 rejoint le convoi ONS 18 dans la journée. A eux deux, il totalise soixante-huit bâtiments marchands et sont accompagnés de l'Escort Group C-2 (les destroyers "Gatineau" et "Icarus", la frégate "Lagan", trois corvettes et un chalutier armé).Le contact avec le convoi combiné est repris en début de soirée. Seulement cinq U-Boote tentent un assaut contre l'escorte, durant la nuit du 21 au 22 Septembre 1943, avec la conviction que l'escorte a été affaiblie par les attaques précédentes. Le brouillard tombe tôt le 21, reste toute la journée et la nuit suivante. Le lendemain des éclaircies apparaissent, ce qui fait réapparaître l'aviation alliée. Les U-Boote restent quand même en surface et répondent aux attaques des avions. L'U-377 (O.L. Gerhard KLUTH) est attaqué par un "Liberator" du Sqn 10 de la R.C.A.F. à quelques 12 nautiques dans l'Est du convoi. L'U-402 arrive pour lui porter assistance. L'avion le mitraille et il y a un échange de tirs entre les deux ennemis, puis le brouillard arrive de nouveau. Plus loin d'autres attaques sont lancées contre le convoi dans les premières heures du 23 Septembre 1943 et quelques navires sont coulés avant que l'opération se termine. Résultat de ces attaques : six bâtiments coulés et un autre endommagé qui sera par la suite réparé et deux U-Boote envoyés par le fond : l'U-338 (K.L. Manfred KINZEL) et l'U-229 (O.L. Robert SCHETELIG). L'U-402 ne semble par avoir pris part à ces attaques. Le 27 Septembre 1943, l'U-402 rejoint le groupe "Rossbach" dans le centre de l'Atlantique Nord pour opérer contre le convoi ON 203. Le convoi passe au Nord de la ligne de patrouille et le groupe perd également le convoi ONS 19. Le 01 Octobre 1943, le groupe "Rossbach" fait mouvement vers le Nord à la recherche de l'ONS 19. Le 03 Octobre 1943, il se dirige vers l'Est pour intercepter le convoi ON 204. Aucun des convois n'est trouvé et à partir du 05 Octobre 1943, alors qu'ils se trouvent au Sud-Ouest de l'Islande, ils commencent un ratissage vers le Sud-Ouest à la recherche du convoi SC 143 ou HX 259 qu'ils doivent intercepter le 08 Octobre 1943. De nouveau les convois ne sont pas trouvés et les recherches se terminent le 09 Octobre 1943. A court de gas-oil, l'U-378 (K.L. Erich MÄDER), l'U-402, l'U-584 (K.L. Joachim DEECKE) l'U-603 (K.L. Kurt KÖLZER), l'U-641 (K.L. Horst RENDTEL) et l'U-731 (O.L. Werner TECHAND) font route vers le Sud pour se ravitailler. L'U-402 a probablement rendez-vous avec l'U-488 (O.L. Erwin BARTKE) le 11 Octobre à l'Ouest des Açores. Cependant, à cause du repérage par un appareil du porte-avions U.S.S. "Card" durant la nuit du 11 au 12 Octobre 1943, l'U-488 et l'U-402 modifient leur point de ralliement. Ils se dirigent vers une zone située au Nord-Nord-Ouest des Açores où ils vont retrouvés des U-Boote-Flak : l'U-256 (O.L. Wilhelm BRAUEL) et l'U-271 (K.L. Curt BARLEBEN). L'U-402 est ravitaillé dans cette zone puis la quitte. Le 13 Octobre 1943, il est repéré par un "Avenger" du VC-9 (Lt-Cdr H.M. AVERY) du porte-avions d'escorte U.S.S. "Card". Incapable d'utiliser sa torpille, l'U-Boot étant en surface, AVERY demandé de l'aide. L'arrivée du "Wildcat" de l'Enseigne B.C. SHEELA oblige l'U-402 à plonger. AVERY saisit sa chance, lance sa torpille 'Fido' et détruit l'U-Boot.
Navire(s) coulé(s)
- 15 + 3 endommagés + 1 yacht armé -
16 Janvier 1942 à 11h15 : M.V. "Llangibby Castle" (cargo à moteur de 12053 tonnes ), carreau BE 5716, torpille - 46°04'N 19°06'O - endommagé -
13 Avril 1942 à 23h26 : S.S "Empire Progress" (cargo à vapeur de 5249 tonnes), carreau CC 2855, torpille - 40°29'N 52°35'O -
30 Avril 1942 à 03h36 : S.S. "Ashkhabad" (cargo à vapeur de 5284 tonnes), carreau DC 1221, torpille - 34°19'N 76°31'O -
02 Mai 1942 à 06h41 : U.S.S. "Cythera" (yacht armé de 602 tonnes), carreau DC 1591, torpille - côtes Est des États Unis -
02 Novembre 1942 à 02h00 : (bâtiment se trouvant à la position n°53 du convoi SC 107), carreau AJ 8836, torpille (1)
02 Novembre 1942 à 02h05 : S.S. "Empire Sunrise" (cargo à vapeur de 7459 tonnes du convoi SC 107), carreau AJ 8836, torpille - 51°50'N 46°25'O - endommagé - (1)
02 Novembre 1942 à 04h10 : (bâtiment se trouvant en position N°11 du convoi SC 107), carreau AJ 8674, torpille
02 Novembre 1942 à 04h11 : S.S. "Dalcroy" (cargo à vapeur de 4558 tonnes du convoi SC 107), carreau AJ 8674, torpille - 52°30'N 45°30'O -
02 Novembre 1942 à 04h13 : S.S. "Rinos" (cargo à vapeur de 4649 tonnes du convoi SC 107), carreau AJ 8674, torpille - 52°30'N 45°30'O -
02 Novembre 1942 à 08h03 : S.S. "Empire Leopard" (cargo à vapeur de 5676 tonnes du convoi SC 107), carreau AJ 8658, torpille - 52°26'N 45°22'O -
02 Novembre 1942 à 08h04 : S.S. "Empire Antelope (cargo à vapeur de 4945 tonnes du convoi SC 107), carreau AJ 8658, torpille - 52°26'N 45°22'O -
07 Février 1943 à 03h47 : S.S. "Toward" (cargo à vapeur de 1571 tonnes du convoi SC 118), carreau AK 6668, torpille - 55°13'N 26°22'O - (2)
07 Février 1943 à 03h52 : S.S. "Robert E. Hopkins" (pétrolier à vapeur de 6625 tonnes du convoi SC 118), carreau AK 6668, torpille - 55°13'N 26°22'O - (3)
07 Février 1943 à 04h38 : M.V. "Daghild" (pétrolier à moteur de 9272 tonnes du convoi SC 118), carreau AK 6666, torpille - 55°25'N 26°12'O - endommagé - (4)
07 Février 1943 à 04h38 : LCT-2335 (Landing Craft Tanks de 143 tonnes du convoi SC 118), carreau AK 6666, torpille - Près du "Daghild".
07 Février 1943 à 06h36 : M.V. "Afrika" (cargo à moteur de 8597 tonnes du convoi SC 118), carreau AL 4441, torpille - 55°16'N 26°31'O -
07 Février 1943 à 06h59 : S.S. "Henri R. Mallory" (cargo à vapeur de 6063 tonnes du convoi SC 118), carreau AL 4441, torpille - 55°18'N 26°29'O -
07 Février 1943 à 07h35 : S.S. "Kalliopi" (cargo à vapeur de 4965 tonnes du convoi SC 118), carreau AL 4418, torpille - 55°27'N 26°08'O -
08 Février 1943 à 01h42 : S.S. "Newton Ash" (cargo à vapeur de 4625 tonnes du convoi SC 118), carreau AL 5143, torpille - 56°25'N 22°26'O -
11 Mai 1943 à 20h00 : S.S. "Antigone" (cargo à vapeur de 4545 tonnes du convoi SC 129), carreau CE 1547, torpille - 40°30'N 32°30'O -
11 Mai 1943 à 20h00 : S.S. "Grado" (cargo à vapeur de 3082 tonnes du convoi SC 129), carreau CE 1547, torpille - 40°30'N 32°30'O -
Date de perdition
13 Octobre 1943
Causes
Mitraillage d'un "Wildcat" (Ens. B.C. SHEELA) et attaque aérienne par torpille 'Fido' d'un "Avenger" du VC-9 (Lt-Cdr H.M. AVERY) du porte-avions d'escorte U.S.S. "Card" (Capt A.J. ISBELL)
Atlantique Nord
- 48°56'N 29°41'O -
Victimes
50 victimes, aucun survivant
Notes
1) L'U-402 entend un possible coup au but après 2min 20sec, mais en fait, la torpille a explosé près du navire en position 53 du convoi SC 107. L"Empire Sunrise" est touché par une torpille de l'U-402 et est coulé plus tard par un coup de grâce de l'U-84.
2) Le "Toward" était en opération de sauvetage... Sur soixante-quatorze hommes d'équipage, cinquante-huit sont tués ou meurent dans les eaux glaciales.
3) Le "Robert E. Hopkins" coule après le "coup de grâce" de l'U-402.
4) Le "Daghild" est touché par l'U-402. Une corvette vient recueillir l'équipage. Il sera coulé le lendemain matin par un coup de grâce de l'U-614 (K.L. Wolfgang STRÄTER) (selon une autre source par l'U-608 - K.L. Erwin STRUCKMEIER).
Carte de la Kriegsmarine

Insigne de l'U402-

Position du naufrage de l'U-402



U-Boote U-403

Homepage